L’indé Panda, nouvelles et auteurs indépendants

Cette fois, j’ai interviewé pour vous un panda, ou plutôt un indé panda. Il a accepté de nous parler (au nom de toute son équipe) de la création d’un nouveau magazine en ligne de nouvelles, entièrement consacré aux auteurs indépendants et alimenté par des textes de leur plume. Je le remercie d’avoir accepté d’être le porte-parole auprès de la Plume d’Isandre.  L’occasion de découvrir les talents et la créativité des auteurs indépendants, dans un secteur littéraire en pleine évolution.

Qu’est-ce que l’Indé Panda ? 

L’Indé Panda est une initiative née d’un constat: les éditeurs jouent traditionnellement le rôle de filtre, de caution pour les lecteurs. L’auto-édition a ouvert une nouvelle forme de dialogue, plus immédiate entre les auteurs et les lecteurs. Mais parallèlement, les lecteurs ont peu de moyens pour distinguer le bon grain de l’ivraie parmi l’offre pléthorique des auto-édités.
Le collectif que nous avons constitué a beaucoup réfléchi aux moyens à mettre en place, et nous sommes arrivés à la conclusion que notre meilleure plublicité restait notre plume. Nous avons créé un magazine pour y rassembler des nouvelles de qualité, afin de promouvoir leurs auteurs, et donner envie aux lecteurs de découvrir leurs autres textes. Et, plus globalement, pour améliorer l’image de l’édition indépendante.

Où se le procurer ?

L’Indé Panda est disponible gratuitement un peu partout, sur amazon, sur kobo, sur plein d’autres plateformes, mais aussi sur notre blog, où vous trouverez un très beau pdf:https://lindepanda.wordpress.com/2016/09/30/magazine-n1/

Qu’est-ce qu’il propose de plus aux lecteurs ? Pourquoi avoir envie de le lire ?

Vous pourrez trouver à l’intérieur 12 nouvelles, de genre et de longueur très variés.
Qui peut vous proposer des textes ?
Tout auteur indépendant, qu’il ait publié sur une plateforme marchande ou libre, peu importe. D’ailleurs, pour le numéro 2 qui sortira en janvier nous avons reçu plus de 60 nouvelles, et l’appel à textes n’est pas encore fini.
(date limite pour le second appel à textes: 15 janvier)

Sur quels critères avez-vous sélectionné les textes du premier numéro ?

Les nouvelles que nous avons reçues ont été évaluées par les membres du comité de lecture. Chacune a reçu 6 notes sur 20, et nous avons retenu les 27 meilleures pour le second tour. Durant cette seconde phase, les notes ont été abandonnées, au profit d’un système de classements. Chaque lecteur a rendu son classement, et en croisant le tout, nous avons obtenu notre sélection finale, les 12 meilleures.

Avez-vous eu des surprises lors de la préparation du premier numéro ? 

Oh oui, plein. Nous avons, évidemment, sous-estimé l’entreprise. Il a fallu recevoir les nouvelles, les distribuer, les lire, les noter, répondre aux auteurs, collecter les notes et établir les classements, puis relancer les listes du second tour, faire les statistiques (complexes) pour établir le classement final. Puis, faire le graphisme de la couverture et de l’intérieur, mettre en page les nouvelles, corriger les coquilles, faire les différents formats (pdf, word, epub, mobi, etc.), et les mettre en ligne. Certains d’entre nous ont travaillé par moment plus de 20 heures par semaine sur le projet… et nous sommes pourtant 15 à travailler main dans la main. Puis, il a fallu se faire connaître, animer la page facebook et le fil twitter, contacter les blogueurs, gérer les commentaires sur les diverses plateformes, mettre en ligne le blog. Bref, nous n’en finissons pas, mais c’est évidemment passionnant, et les retours de nos lecteurs sont tellement gratifiants…

Par qui est constituée l’équipe de l’Indé Panda ? Peut-on la rejoindre si on le souhaite ?

Initialement, nous étions une quinzaine. Nous nous sommes rencontrés par hasard, sur facebook, au fur et à mesure des discussions. Nous sommes auteurs indépendants, lecteurs avides, blogueurs, bref, il y a un peu de tout ce qui constitue le monde de la littérature indépendante. Puis, après le premier numéro, nous avons recruté quelques amis en renfort, pour pouvoir lire les nouvelles (à titre d’indication, pour le premier numéro, plus de 300 notes avaient été rendues au premier tour…). Nous en sommes à une grosse vingtaine de membres. De l’aide ne serait jamais de refus, mais nous ne tenons pas à trop élargir notre collectif, car l’ambiance y est incroyablement bonne, et nous savons la difficulté de maintenir cela lorsque les groupes deviennent trop vastes. Pour l’heure, nous ne recrutons que des amis, des gens débauchés par au moins l’un d’entre nous.
Nous tenons, collectivement, à vous remercier pour votre intérêt et pour votre soutien. Les blogueurs ont accueilli notre projet avec un enthousiasme incroyable, et c’est naturellement une aide majeure pour faire connaître notre magazine.

L’un des pandas (coordinateur)

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :