L’envers du décor: la photographie, le blogging, la vie et moi

Le thème de février de l’Envers du décor un RV pour vous faire découvrir les coulisses des blogs, est « ce qui se cache derrière nos photos ». Je trouve intéressant de participer à ces RV qui permettent de vous montrer un peu les dessous du blogging (et bloguer, c’est très riche en découvertes et apprentissages, choix de publications, etc..).

Comme je suis loin d’être super calée dans le domaine des photos, je vais vous raconter comment bloguer m’a fait tomber amoureuse de la photographie, mon  évolution en très douce progression dans ce domaine, comment la photographie m’a aidée au travers de mes problèmes de santé aussi, et vous expliquer les basiques vraiment basiques que j’utilise, sait-on jamais si ça peut aider d’autres blogueurs qui débutent dans le domaine. Merci de votre indulgence envers la photographe en herbe que je suis ! Et pour cet article où je révèle vraiment l’envers du décor, avec ses vulnérabilités aussi.
J’ai été d’abord loin d’être une fan de photos…Je prenais des photographies par acquit de conscience, pour garder des souvenirs, surtout de mes enfants, mais j’avais l’impression que cela me coupait de ce que je vivais (et je regardais rarement les photos…), alors si je pouvais, j’évitais, ainsi que de filmer. De plus, je n’aimais pas trop l’aspect technique. Ni avoir à les classer…

J’ai commencé à changer un peu d’avis pendant que j’étais malade, la photographie, peu fatigante, été à ce moment là un de mes moyens d’évasion et d’expression. Regarder les photos de vacances de mes amis sur Facebook a été une vraie solution pour ne pas me sentir trop enfermée entre les 4 murs de ma chambre, et j’ai lancé des défis photos sur mon profil pour voir un peu autre chose que le paysage que j’apercevais ma fenêtre (joli mais peu changeant), j’ai joué aussi avec l’ombre de nouvelle silhouette due à la chimiothérapie…

 

chimiozen
Rester zen (ou essayer…)

Une autre de cette série de photos a d’ailleurs été utilisée par la marque néoSensuelle pour son mannequin du mois en octobre 2015, ce dont j’ai été très fière.

Côté technique, avec les Ipad, les tablettes, les Ipods et les téléphones, c’est devenu bien plus facile ! J’aime le fait de pouvoir voir immédiatement le résultat, de partager ses photos en quelques clics. Je ne classe toujours pas très bien et je n’ai toujours pas un super matériel, je préfère prendre ce que j’ai à disposition, et qui s’emporte facilement, surtout si cela permet de prendre des photos discrètement et rapidement. Dans mes démarches artistiques, j’aime aussi essayer d’apprendre à utiliser ce que j’ai et à en explorer les possibilités. J’essaie de pallier au manque de qualité en prenant bien soin de régler couleurs, lumières pour chaque photo et en jouant avec les filtres. Cependant, j’essaie de continuer à coller le plus possible aux couleurs de la scène originelle, sauf si vraiment je veux faire un effet artistique. Bon, il faut dire qu’avec Vienne, j’ai la plupart du temps un sujet top model très généreux, plus que doué et qui me facilite grandement les choses !

 

vienne-noel-2016
Palais Kinsky, Vienne

 

Au début, je ne mettais pas trop de photos sur le blog, après tout, j’étais là pour écrire. Mais je me suis vite rendu compte que 1. sur ce thème ne pas mettre d’image à la une, cela faisait vraiment moche quand je partageais sur les réseaux sociaux. 2. J’ai eu envie dès les débuts du blog de partager mes découvertes de Vienne, et cela supposait donc de faire des photos. Et sur le thème de ce blog (Baskerville, comme le chien, j’ai pensé que c’était de circonstance pour un blog littéraire…), avoir de jolies images à la une est un vrai plus.

Alors je m’y suis mise pour de bon. J’ai commencé à repérer des scènes non plus pour en garder le souvenir mais dans l’idée d’en faire un article ensuite. Ce que j’ai vite aimé, c’est que cela oblige à regarder les détails, à vite estimer ce qui serait un sujet intéressant. Le livre 101 conseils pratiques pour mieux photographier  de Pierrick Bourgault m’a aidée à voir ce que je faisais juste, et à trouver des idées pour trouver des angles intéressants

Je me suis prise au jeu, et à nouveau un peu malade, je me suis donnée pendant quelques temps le défi de marcher un peu et de faire une photo par jour (pas facile une seule photo dans Vienne ! J’en prenais bien plus). Je me suis rendu compte que cela me faisait beaucoup de bien au moral, et lorsque je ne me sentais pas bien ou devait rester alitée, je me rendais compte des belles choses que j’avais vues (et je pouvais en profiter encore).

Nous avons visité d’autres pays aussi, et toute la famille a bien mitraillé, j’ai des articles prévus,  vous verrez…et comme je ne pouvais pas mettre toutes les photos sur le blog, ou pas tout de suite, j’ai créé un compte instagram . Instagram propose aussi des filtres. Avant de publier, je teste parfois tous les filtres possibles (et il m’arrive de revenir à l’original). Ce n’est pas toujours le même filtre qui rend le meilleur effet. J’aime aussi beaucoup ceux qui permettent de faire des effets spéciaux, du genre croquis ou gravure. On peut aussi mettre des cadres.

rathaus-vienne
L’hôtel de ville de Vienne et les marchés de Noël, effet croquis + cadre

Ou changer parfois une photo qui s’y prête en image noir et blanc. Cela peut me servir si l’on peut reconnaître les personnes sur la photo originale, par ex, et que je n’ai pas envie de mettre un gros sticker un peu maladroit…

IMG_2648
Attention, sticker maladroit !

 

Une autre de mes techniques est de photographier les personnes de dos pour qu’on ne puisse pas les reconnaître, par discrétion, surtout lorsque je capte des scènes intéressantes avec des inconnus. Et je trouve que cela laisse plus de place à l’imaginaire aussi.

 

vienne-neige-noir-et-blanc
Roosevelt Platz, Vienne, sous la neige

 

Le compte Instagram m’aide aussi quand je fatigue, toujours à cause de mes problèmes de santé. Je profite des moments où je suis alitée pour publier une photo (j’essaie de publier une photo par jour) et pour regarder mon compte comme on regarde un album. Et j’oublie que je suis fatiguée en me rendant compte de tout ce que j’ai eu la chance de voir.

J’ai eu quelques problèmes informatiques, qui m’ont fait perdre des photos, mais j’ai maintenant pris bien soin que mon téléphone, avec lequel je les prends en ce moment, les envoie directement sur Google Photos, d’où je devrais pouvoir les retrouver de n’importe quel appareil. Et sur Google Photos, il y a des filtres. On peut même utiliser d’abord ceux là puis ceux d’Instagram, par exemple.

En dehors des filtres, ma meilleure amie sinon, c’est la fonction « rogner ». Cela me permet de prendre des photos sans attendre qu’une scène soit parfaite puis de recadrer la photo et la centrer sur l’instant que je veux réellement montrer. Vu la qualité de mon matériel, je prends aussi toujours plusieurs photos de suite si c’est possible, pour être sûre de pouvoir récupérer la moins floue. Au départ, j’avais un peu peur que ce ne soit pas suffisant, mais j’ai l’impression que les visiteurs du blog apprécie mes photographies aussi. Lorsque je suis en compagnie, j’essaie de ne pas déranger trop longtemps en prenant des photos, d’autant que j’aime que les choses restent naturelles.

J’essaie au maximum d’avoir recours à mes propres photographies, et je fais très attention que sur la page d’accueil du blog, elles soient prédominantes, même si elles ne sont pas parfaites, pour lui conserver une  vraie personnalité, mais il m’arrive parfois de ne pas avoir ce qu’il faut pour illustrer un article, dans ce cas, j’ai recours à Pixabay, qui propose une sélection d’images libres de droit. Il suffit d’entrer le mot clef pour trouver des images en lien avec le thème recherché.

narrative-794978_1920
Une illustration d’article trouvée chez Pixabay

A moins qu’il ne s’agisse d’un article invité pour lequel on me fournit des images. Pour les livres, je récupère tout simplement les images des couvertures sur le net, et en général, je fais mes propres photos pour les autres types de partenariats.

Enfin sur WordPress, il est possible aussi une panoplie d’effets dans la publication des photos lorsqu’on les insère, de la miniature, la photo toute simple, au diaporama comme celui de l’article en passant par les différents types de mosaïques: mosaïque carrée ci-dessus, effet colonne ci-dessous,

Ou encore avec des cercles

 

Il m’arrive aussi d’emprunter une photographie à un de mes fils qui en fait de très belles, et qui a accepté si je le citais, bien sûr.

 

FullSizeRender
crédit photo: Matthieu Bettinelli

 

Si vous voulez des conseils plus techniques, n’hésitez pas à aller visiter les articles des autres blogs participants pour le mois de février 2017 à l’Envers du décor. La liste en sera donnée Sur un petit nuage dès le 28 février, comme comme c’est le cas pour chaque thème à chaque fin de mois. Vous pourrez aussi dorénavant trouver les articles de l’Envers du décor grâce à ces hashtags: #lenversdudecorblog et #leddblog

Et maintenant que vous avez vu les coulisses photos et connaissez mes quelques petites astuces, quels conseils simples me donneriez-vous pour améliorer mes photos pour le blog ?

 

 

 

 

 

 

 

19 commentaires sur “L’envers du décor: la photographie, le blogging, la vie et moi

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup ton article pour ce thème, il est très personnel et je trouve ça courageux de se livrer ainsi 🙂 j’adore faire de la photo’, mais je ne le fais qu’en amateur. J’ai quand même pris un cours d’initiation de 3 heures qui m’a permis de mieux utiliser mon Réflex, je te le conseille si tu en as l’occasion 🙂
    J’ai aussi écrit un article sur ce thème si tu veux le voir :
    https://eclatdesoit.wordpress.com/2017/02/22/lenvers-du-decor-fevrier/

    J'aime

    1. Merci beaucoup ! Oui, c’est vrai que je ne m’attendais pas à ce que ça donne un résultat aussi personnel…et que c’est très intimidant de publier quelque chose qui l’est autant. Je vais voir ton article tout de suite, merci pour l’astuce du cours !

      J'aime

  2. Coucou ma belle, je suis vraiment ravie que le thème t’ai finalement inspiré 🙂
    Ton article est vraiment touchant. Tu as un rapport avec la photographie que j’aime réellement. Moi je n’ose pas encore prendre tout et rien en photo dans la rue, mais j’essaye progressivement ^^ Et à Paris je vais avoir de quoi faire ^^

    C’est vrai que Google Drive est vraiment pratique pour avoir ses photos partout. Je l’utilise aussi depuis qu’ils ont réduit la capacité de mon Onedrive à 5Go ridiculeusement trop petit pour moi.

    Si j’avais un conseil pour les photos de ton blog : continue à te faire plaisir elles sont vraiment très belles, même si un peu flou par moment 😉 Tu pourrais peut-être en réduire un peu la taille parce que là elles sont IMMENSES 😀 Les passer en taille « moyenne » ou personnalisée 😉 Je pense que ce serait encore plus agréable, et on serait encore plus curieux d’en découvrir tous les détails 😉

    Merci pour cet article pour L’Envers du décor, je te fais plein de bisous :*

    J'aime

    1. Merci pour l’article et les photos, ça encourage ! Pour la taille, ok, c’est bon à savoir, je me demandais. Est-ce que celles que j’ai un peu réduit dans l’article, c’est déjà mieux ? Il faut dire que ça passe de cette taille immense à un truc riquiqui très vite…je vais essayer d’explorer ça un peu mieux.

      J'aime

      1. De souvenir je le faisais aussi sous .com. Si je ne te dis pas de bêtises (de mémoire), c’est quand tu vas pour ajouter ton image, juste au dessus du bouton pour mettre en ligne. Il me semble.

        J'aime

      2. Non, je ne trouve pas. Mais je voudrais acheter la prochaine étape pour les fonctionnalités bientôt, maintenant que j’ai bien fait le tour du thème gratuit, j’attends juste d’avoir le budget. Je regarderai à ce moment-là. Et je crois que je pourrai même demander à WordPress 🙂

        J'aime

      3. Il vaut mieux prendre un autre hébergeur que WP si tu veux passer sous .orgn c’est généralement moins cher. 1&1 et OVH semblent se valoir, un coup l’un est moins bien que l’autre et inversement XD mais d’après ce que j’ai compris ça reste les meilleurs ^^

        J'aime

  3. Bonjour ! Je suis blogueuse et photographe et en général je commence chaque article en le brodant autour d’une photo. Mes enfants m’appelle Mamarazi car je dégaine mon appareil plus vite que mon ombre. Je te conseille de t’initier à Ligthroom : un outil utilisé par les professionnel et qui te permettra des merveilles. Tu peux y faire de jolis effets sans que ce soit to much et tu peux recadrer tes photos dans des formats classiques pour que ce soit harmonieux pour les yeux. Tu peux voir ce que cela donne en regardant les photos sur mon blog : http://ilfeebeau.com/
    Bonne continuation !

    J'aime

  4. J’ai découvert ce rendez vous via un blog que je suis. Je trouve que c’est bien sympathique d’autant que chaque personne a une vision qui lui est propre et donc les articles sont tous très différemment construits. Ce qui rend ce rendez vous bien intéressant. Bravo pour cet article aussi personnel que touchant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :