Apprendre une langue avec Speekoo, article test

Dans le cadre d’un partenariat, j’ai commencé à tester Speekoo, une plateforme pour l’apprentissage des langues en ligne. La formule que je teste est celle de 3 mois de cours illimités.

A qui est destiné Speekoo ?

Exclusivement aux débutants ou faux débutants qui veulent pouvoir communiquer dans une langue rapidement. On ne commence pas par un cours de grammaire pour pouvoir s’exprimer ensuite, mais plutôt le contraire, on commence par apprendre des phrases, puis on a (parfois) les explications grammaticales. Un peu comme les pédagogies où on teste et on expérimente avant d’apprendre.  Et en suivant la progression  logique du site, on devient en mesure de construire soi-même de nouvelles phrases

Les langues proposés sont l’anglais, l‘allemand, l’italien, l’espagnol, le portugais et le chinois (avec notre alphabet). Cela peut être intéressant pour les voyageurs qui veulent pouvoir avoir des notions de langues rapidement, pour se préparer à une expatriation, pour se sentir moins perdu quand on arrive dans un pays et qu’on a pas encore pu suivre de cours de langues, pour renforcer des bases dans une langue où on ne sent pas trop assuré, ou simplement quand on aime apprendre d’autres langues.

 

Comment ça se passe:

On choisit une langue, on a ensuite les phrases écrites en français + dans la langue choisie et prononcées par un autochtone. Puis image suivante, on n’a plus que la phrase en français que l’on doit réussir à réécrire dans l’autre langue au-dessous. C’est beaucoup plus simple à faire qu’à vous expliquer !

Une fois que l’on a réussi cet exercice, cela débloque le suivant, jusqu’à ce qu’on passe à un palier supérieur. Les paliers sont débutant 1, 2, 3, niveau intermédiaire, niveau initié, niveau avancé. Au bout de deux séries de phrases avec leur sens, il y a un exercice où on doit juste transcrire les phrases que l’on entend, le tout dans la langue que l’on apprend.

Une fois que l’on a fait une leçon, on peut y revenir tant qu’on veut, mais on n’aura plus que les « exercices ».

On a un peu l’impression d’un jeu parce que pour chaque niveau, on est dans un endroit où on parle cette langue, une ville ou une région (avec une jolie image de fond, agréable pour les yeux).. Et par exemple pour l’allemand, on n’a pas que des régions de l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse ne sont pas oubliées :-).  Régulièrement on débloque une fiche avec un article sur un endroit ou une anecdote amusante, que peut partager avec ses amis sur Twitter.

speekoo autriche
La page du Tyrol Autrichien sur Speekoo

 

Expérience personnelle et en famille:

Tout d’abord, je tiens à dire que je m’amuse beaucoup. J’ai presque l’impression de faire un jeu vidéo où je dois réussir à passer à l’étape suivante plutôt que l’apprentissage d’une langue. Et d’ailleurs dire que j’apprends 1 langue n’est pas tout à fait correct. L’un des points forts de la méthode est que l’on a accès à toutes les langues proposées ! On peut donc choisir de n’en apprendre qu’une seule ou se pencher simultanément sur plusieurs langues. Je teste donc l’allemand bien évidemment, mais j’ai choisi aussi de faire un renforcement de mon espagnol (dont je n’ai que des notions vagues), et d’apprendre un peu le portugais et le chinois. Je voulais faire aussi un petit renforcement de mon italien, un peu rouillé. mais je viens de me faire piquer la place par ma fille de 15 ans, qui rêvait de l’apprendre. Et c’est très facile et amusant à utiliser aussi pour un adolescent, s’il est motivé.

En revanche, c’est 1 personne par cours, parce qu’une fois que vous avez fait la leçon, vous pouvez y revenir tant que vous voulez, mais vous n’aurez plus que les phrases d’exercice, comme j’ai dit plus haut. Cela veut dire que l’on peut choisir de prendre un abonnement pour soi-même et faire plusieurs langues, ou prendre un abonnement pour la famille en se partageant les langues.

Le niveau de langue est vraiment pour débutants ou faux débutants. Ceci dit, je teste l’allemand, alors que mon niveau est loin d’être excellent mais je n’en suis quand même pas au début. Cela m’a permis de remarquer que l’on pourra avancer aussi sur chaque langue à son rythme, et à des rythmes différents selon les langues. Au bout d’environ 2 semaines, j’en suis à niveau intermédiaire 2 pour l’allemand (mon objectif est de voir si je peux aller jusqu’au bout des leçons pour pouvoir vous en parler ! Du moins si ma fille ne me pique pas la place quand ça arrivera à un niveau qui l’amuse, parce qu’elle guette déjà…), débutant 2 pour l’espagnol et le portugais, débutant 1 pour le chinois (et je me suis fait piquer la place pour l’italien, donc ! ).

En fin de compte, une fois arrivé à la fin du niveau intermédiaire, c’est cette fois mon fils qui révise pour son oral du bac d’allemand, qui m’a piqué la place pour cette langue. Heureusement qu’il m’en reste des autres ! J’ai donc une suggestion pour Speekoo: créer un format familial :-).

Si nos aventures familiales vous ont semblé un peu confuses, je résume: on peut apprendre plusieurs langues sur Speekoo, mais il ne peut y avoir qu’1 personne par langue. Sinon, on peut se répartir les langues (ou prendre plusieurs abonnements, j’imagine ?).

On doit  aussi pouvoir aussi avancer plus rapidement en se concentrant sur une seule langue, si on a un objectif de voyage précis.

 

speekoochine
Allez, on se repose de l’allemand en faisant un petit peu de…chinois, par exemple 🙂 !

 

 

Mon avis:

Je n’ai pas encore assez de recul pour juger de ce que donne d’apprendre une langue en débutant avec cette méthode, en revanche, je trouve vraiment intéressant pour du renforcement. Par ex, apprendre des phrases ainsi, cela m’évite les blocages en allemand lorsque j’essaie de les construire moi-même (et que je me retrouve coincée sur mais comment ça se décline déjà, à quel endroit je dois mettre ce mot exactement et est-ce que je dois inverser là ou pas ?).

J’apprécie le fait que l’on garde l’ensemble des articles que l’on a débloqués (de tous les pays) dans une page « articles » spéciale, et que l’on puisse  retourner les consulter quand on veut. Par exemple, j’ai débloqué les articles sur le Tyrol autrichien et si j’ai envie d’y aller en visite, je peux aller le consulter et revoir les conseils. Il s’agit en fait d’une fiche avec description (très positive) de l’endroit, photos, température moyenne, meilleure période pour s’y rendre, fuseau horaire, deux-trois idées de visites sympas et une anecdote. Cela donne très envie de voyager, et j’aime bien avoir cet aperçu de la culture des différents pays. En revanche, c’est vraiment seulement un aperçu, il vous faudra quand même approfondir si vous souhaitez vraiment vous y rendre.

Mon seul regret: il manque (pour l’instant ?) une reconnaissance vocale pour s’entraîner à la prononciation.

Avec ce type d’apprentissage en ligne, il faut savoir se discipliner pour penser à avancer et trouver du temps pour continuer les cours régulièrement. En ce qui me concerne, pouvoir apprendre ainsi m’intéresse beaucoup, cela me permet de ne pas empiéter sur ma vie de famille et mes autres occupations avec des horaires de cours fixes. De plus, comme j’ai des problèmes de santé, je n’ai jamais osé m’inscrire à des cours d’allemand de plusieurs semaines depuis que je suis à Vienne. Là, je peux même faire de mon lit si je ne suis pas en forme, et en plus ça me distrait.

En conclusion, je serais curieuse d’avoir l’avis d’autres personnes sur ce type d’apprentissage, mais en ce qui me concerne, ça me plaît beaucoup. J’apprends vraiment en m’amusant, et cela me rend très curieuse des nouvelles langues que je découvre. Je suis complètement convaincue de son utilité pour reprendre des notions de base, se sentir plus à l’aise dans une langue que l’on ne maîtrise pas encore ou effectuer des révisions, et impatiente de voir ce que cela donne pour celles que j’essaie d’apprendre.

En plus du site, Speekoo tient notamment un compte instagram Speekootravel où il est possible d’apprendre deux mots d’une des langues proposées sur le site par jour et de proposer ses plus belles photos de voyage à partager sur leur compte. Il faut ajouter pour cela à vos publications sur Instagram le hashtag #Speekoo

 

 

speekoo
Crédits photos: speekoo.com (excepté l’image à la une)

 

 

 

 

9 commentaires sur “Apprendre une langue avec Speekoo, article test

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour, En voilà une bonne idée pour occuper son temps libre ! Dommage qu’il n’y ait pas la langue arabe, ca aurait pu m’intéresser en même temps qu’une révision de l’Allemand et de l’Anglais…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :