Blogging: les statistiques, oui mais…

Le thème élu par le RDV de l’envers du décor pour le mois de mai 2017 est les statistiques. Pour rappel, l’envers du décor est un rendez-vous de blogueurs avec un thème par mois pour faire visiter les coulisses de nos blogs.

Les statistiques…quelle blogueuse n’y a vraiment jamais jamais prêté attention ? Oui, mais cela s’est révélé un thème difficile, et l’inspiration a eu du mal à venir pour beaucoup d’entre nous (dont je fais partie). Et finalement, j’ai décidé de vous parler de ce « oui mais », qui vient de se placer dès le début du texte, de ce rapport ambiguë qui existe la plupart du temps entre les blogueuses et les statistiques. Qui existe chez moi en tous cas, les statistiques, je les aime, parce qu’elles me poussent à me dépasser et elles m’agacent parfois sérieusement aussi !

Les simpleurs lecteurs vont peut-être se dire: mais que sont donc ces statistiques auxquels les blogueurs se référent ?

Et bien quand on blogue, nous avons un petit panneau statistiques qui nous dit combien il y a eu de visiteurs par jour/mois/an sur le blog, de quels pays, quels sont les articles les plus lus, par où ils sont arrivés (réseaux sociaux, moteurs de recherche, etc..). Il y a aussi ce genre de statistiques (en plus poussées et même un peu flippant, je trouve) sur les autres réseaux sociaux et notamment les pages facebook. A savoir que par ex, on peut avoir le pourcentage d’hommes et de femmes qui lisent les articles et leur tranche d’âge pour celles-ci.

Les statistiques, oui mais…

  • OUI: cela me permet de savoir si mon blog est lu, s’il intéresse, qui s’y intéresse, d’où les lecteurs arrivent, quels sont les articles qu’ils aiment, etc.. et donc d’orienter un peu le contenu pour qu’il puisse plaire, et de me pousser à trouver de nouvelles idées. Et on a des surprises souvent de découvrir ce qui intéresse vraiment ! Cela donne de nouvelles idées, de nouvelles pistes. C’est une manière de dialoguer avec ses lecteurs, d’avoir une idée des sujets qui les attirent, même si on ne sait pas exactement qui ils sont.
  • giphy2
  • MAIS: on s’arrache parfois  les cheveux en voyant que le statut qu’on a pondu en 10 mn, l’article qu’on a écrit « à l’arrache » pour boucher un trou fait 10 fois plus de visiteurs que l’enquête qu’on a réalisée sur un mois, où on a tout soigné jusqu’au bout de la moindre virgule et dont on était sûre qu’elle aller passionner tout le monde. Le super méga sujet écrit aux petits oignons. Qui fait toujours 10 lecteurs au bout d’1 an (un grand mystère récurrent de la blogosphère, que vous trouverez évoqué dans de nombreux autres articles sur le blogging).
  • giphy
  • Oui et puis le contenu, je ne veux pas non plus l’orienter complètement juste pour séduire, je veux plaire mais en parlant de choses qui me plaisent aussi. Sauf que les statistiques, tu essaies quand même de leur plaire et de les séduire. C’est plus fort que toi. Des fois ça marche, et puis des fois…euh…

giphy3

  • OUI: cela me motive, je ne me dis pas que je suis toute seule derrière mon clavier, à faire un truc inutile, j’ai l’impression d’avoir mon propre lectorat, et quand je vois que ça augmente, wow !
  • 75658
  • MAIS: c’est addictif, dès que je vais sur le blog,  j’y réfléchis même pas, je clique toutes les 3 mn pour vérifier que les stats d’aujourd’hui ont pas monté un petit peu. C’est même pas possible, enfin ! De plus, ce qui est intéressant sur un blog comme la Plume d’Isandre, c’est plutôt de voir sur 1 mois. Donc forcément, je pourrais ne regarder qu’1 fois par mois, en fait… Et on a beau se dire que l’important c’est d’avoir sa communauté sympa, d’y aller pas à pas, chi va piano va sano (et c’est vrai, c’est l’important), il suffit qu’un autre blogueur  donne des chiffres qui font minimum le triple de ceux que tu peux avancer, l’égo oublie immédiatement toute raison. Quoââ ! Mais pourquouâ ! Qu’est-ce qu’il/elle a que je n’ai pas ? (ouh la on se calme tout de suite et on se rappelle que c’est une copine (ou pas, d’ailleurs) qui fait un super blog et qu’avoir 10 000 lecteurs d’un coup, de toutes façons, ça te ficherait la trouille et c’est même pas ton objectif d’ailleurs !). Oui mais bon la nature humaine…

giphy4

  • Ah mais oui…Une fois cet accès excessif de nature humaine calmé, c’est une autre blogueuse qui te dit tout gentiment devant ton nombre de visites que tu croyais vraiment minable du coup « oh mais tu fais tout ça, toi ? Je n’y arrive pas ». Et bon là, alors, tu es contente mais tu te sens aussi coupable. Et hypocrite quand tu lui expliques (pourtant très sincèrement) pour la remotiver: non mais tu sais les statistiques c’est pas l’important tu vois…. (exactement pas ce que tu pensais 10 mn avant face à la « grosse » blogueuse).giphy6
  • OUI, mais, c’est pourtant ce que tu penses réellement, au fond, que les statistiques ne doivent pas être une obsession (malgré l’abus de clics en direction de cette page). Parce que les statistiques, c’est pas important, c’est vrai, toutes les vraies blogueuses, les vraies de vraies en sont convaincues. L’important c’est de s’éclater avec son blog, vivre une belle passion, partager, s’exprimer, être soi, échanger, y prendre du plaisir, s’amuser,..giphy5
  • MAIS: c’est tellement pas important que j’ai fait une page Facebook pour les statistiques, un compte Instagram pour les statistiques, que je lis tout ce qui passe de compréhensible sur le référencement, que j’utilise ma page Google+ quasiment que pour ça. Au passage, le compte Instagram que j’ai créé pour le blog a bientôt 5 fois plus d’abonnés que le blog…et je ne regarde jamais ses statistiques. Juste le nombre d’abonnés. Quand même….

giphy7

  • OUI: enfin, j’aime quand même beaucoup animer ma page FB, mon compte Instagram, etc…ça m’apprend pleins de choses, et ça pousse aussi les blogueurs à proposer des concours sympas aux lecteurs pour avoir plus de visiteurs et d’abonnés. ça m’ouvre des horizons en dehors du blog et sans les statistiques, je ne l’aurais jamais fait. Tout comme je n’aurais jamais répondu à des interviews ou participé à des articles collaboratifs, des expériences très enrichissantes

giphy8

  • OUI: cela permet de convaincre pour faire des partenariats intéressants, et les partenaires vont toujours vouloir savoir tes statistiques. Donc, si tu veux faire des partenariats, tu dois avoir une bonne idée de tes statistiques. CQFD.

giphy9

  • MAIS: la plupart des partenaires ne regardent que le nombre, et demandent à avoir des nombres de followers très élevés (sans trop se demander comment ces followers sont arrivés là et s’il s’agit de personnes qui lisent VRAIMENT les publications et sans trop savoir souvent comment ça marche réellement…) et parfois ils ne pensent même pas à aller jeter un coup d’œil au blog pour voir ce qu’il propose, et si les publications sont vraiment de bonne qualité !

Or, il y a des choses que les statistiques ne montrent pas: si tu as une communauté fidèle qui te suit et auprès de laquelle tu as de la crédibilité, si ta communauté n’a pas des chiffres gonflés par diverses astuces mais est composé d’un lectorat qui s’intéressera vraiment à ce que tu proposes et ce que proposera ton partenaire, etc..

Bon, heureusement certains partenaires seront ouverts à la discussion, et c’est vraiment le cas de ceux de la Plume d’Isandre qui acceptent de me faire confiance même si je ne place aucun K à la fin des nombres que je peux leur avancer…(et d’autres t’auront coupé la possibilité même de discuter avec eux, qui ne sera ouverte qu’à partir d’un certain nombre de followers..). Bien sûr, il y a aussi des gros blogs qui ont vraiment beaucoup de vrais lecteurs :-).

Les statistiques, oui, mais elles font obligatoirement partie de l’aventure du blogging. Elles sont forcément là, tapies quelque part, et même si on choisit de les ignorer, on se positionne encore par rapport à elles…

giphy10

Mais elles ont leur kryptonite tout de même: n’importe quelle statistique est vaincue immédiatement par la remarque d’1 seul lecteur ou lectrice qui te dit avec un grand sourire et les yeux qui étincelent qu’il ou elle aime ton blog et que cet article, que ce soit celui qui a fait 10 vues en 1 an ou celui qui ait réussi à faire exploser tes statistiques, lui a tellement parlé parce que….les statistiques ne mesurent pas (encore ?) les battements du petit cœur de la blogueuse qui entend ou lit ces mots et se sent immédiatement remotivée quoi que puissent dire les nombres !

Bref, malgré les statistiques, chers lecteurs et visiteurs de la Plume d’Isandre, vous ne serez jamais de simples numéros !

giphy11

 

 

13 commentaires sur “Blogging: les statistiques, oui mais…

Ajouter un commentaire

  1. Coucou, ton article est vraiment bien, je me retrouves totalement dedans ! C’est vrai que c’est extrêmement frustrant quand tu as pris beaucoup de temps à faire un article mais qu’au final il est peu lu.Mais après tout les chiffres importent peu, le principal est de prendre du plaisir à écrire 🙂

    Bonne journée à toi 🙂

    Laura,
    http://miss–fashionista.blogspot.fr

    J'aime

    1. Merci beaucoup Laura. Oui, j’avais fait le mois dernier pour l’Envers du Décor un article sur ce que bloguer m’avait apporté et c’est vrai que c’est là l’essentiel.

      J'aime

  2. Ton article est vraiment très complet pour quelqu’un qui n’avait pas beaucoup d’inspiration ^^ Je vois que toi aussi tu accordes beaucoup d’importance pour les statistiques ! C’est vrai que c’est compliqué de les ignorer, mais je pense qu’il faut les utiliser comme une aide pour l’évolution du blog et ne pas trop s’arracher les cheveux. Ce qui compte, c’est le plaisir de blogger !!
    J’ai aussi rédigé un article sur le sujet si tu veux le découvrir ;
    https://eclatdesoit.wordpress.com/2017/05/03/lenvers-du-decor-mai/

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Effectivement, je me suis dit que pour quelqu’un qui ne savait pas quoi dire sur le sujet, j’avais finalement « pondu » quelque chose d’assez long. J’étais déjà passée lire ton article 🙂 . J’aime bien l’idée de suivre tes statistiques sur ton bullet journal (et j’admire ton organisation !).

      Aimé par 1 personne

  3. très bel article
    on s est reconnue à un moment donné
    les chiffres ne font pas tout
    se comparer aux autres c est humain même si comme tu dis parfois on s eprend 1 claque ça m est arrivé au début
    wouahhhh
    les chiffres c est 1 chose mais ça ne fait pas tout
    je ne vx pas devenir pro dc je les consulte mais sans excès

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :