Un instant de poésie: J’ai enfoui mon coeur à Vienne

Pour qu’un jour la vie revienne

J’ai enfoui mon coeur à Vienne
J’y ai emmené ma peine, lasse dans les rues de Vienne

Abattue le pas sur les pavés battant la mesure trop lente d’une musique démente

Dans ce pays de ténacité,

déjà mort déjà ressuscité

où l’art survit aux Empires qui passent,

Peu à peu ma peine s’est dissipée
Comme les brumes de l’automne à l’Est
Se perdent dans la splendeur des palais
Dans la beauté dorée de la lumière sur l’or

J’ai enfoui mon coeur à Vienne

Au printemps germeront les graines

Et mon bonheur poussera.

 

15 commentaires sur “Un instant de poésie: J’ai enfoui mon coeur à Vienne

Ajouter un commentaire

  1. WOW, inspirée ce matin ! 🙂 Cela fait du bien de lire ça avec une soupe à l’aïl et du quinoa avec des baies d’aronia 😉 Au fait veux-tu que je t’apporte une bouteille de jus d’aronia jeudi ? Bises, N.

    >

    Aimé par 1 personne

    1. Bisous ma Dublinoise 😉 Là, j’essaie de me remettre d’avoir tenu 4h hier pour la rentrée de V.A 😛 . Assise mais mon corps proteste tout de même…mais j’espère avoir récupéré bientôt ! However..I did it 🙂 !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :