Un zeste d’éternité, Jacques Salomé, éditions de l’Homme

Le dernier ouvrage de Jacques Salomé, écrivain, formateur et psychologue spécialisé dans la communication et les relations sans violence, par lequel il souhaite continuer à transmettre ses apprentissages, sa sagesse et sa bienveillance. 

Pourquoi chroniquer ce livre ? 

Tout d’abord, cet article est en 2 partie, et si vous voulez savoir pour quoi, il faut aller à la fin de cette chronique 🙂 !

Il m’a été proposé en service de presse par les Editions de l’Homme. J’avais beaucoup apprécié le précédent ouvrage de Jacques Salomé, que je vous avais déjà chroniqué : Des choses à vous dire . J’étais un peu étonnée parce qu’à lire le dossier de presse, j’avais l’impression que c’était la même chose, mais Jacques Salomé étant aussi une personnalité que j’apprécie, j’ai accepté de le recevoir pour le chroniquer. Et en fait, si ce recueil contient des textes inédits de Jacques Salomé, ce n’est pas du tout la même chose…

Mon avis:

Une lecture très plaisante, l’impression d’échanger avec un ami…

La première fois que j’ai abordé un livre de Jacques Salomé, il m’avait été mis dans les mains par une ancienne collègue de mon mari, qui en était passionnée. Pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à le lire et je n’ai pas pu le finir. J’ai été perdue entre le mélange du style poétique de l’auteur, que je trouvais un peu trop exagéré, les notions de psychologie, et puis, je ne me souviens pas de quel livre il s’agissait exactement, mais pas sûre que le sujet m’intéressait vraiment à l’époque…Par la suite, j’ai vu des vidéos de Jacques Salomé sur Youtube et j’ai plus accroché et mieux compris son message, enfin une partie. « Un zeste d’éternité » m’a permis de mieux comprendre l’ensemble. Pour un livre qui a des airs de témoignage de fin de vie avant qu’on ne l’ouvre, il constitue en fait une très bonne introduction à l’oeuvre de Jacques Salomé. Il permettra de savoir quel aspect on veut ensuite creuser plus ou explorer.

Ce qui peut être un peu déconcertant, en revanche, c’est que les sujets partent dans tout les sens, sans réel fil rouge. C’est un peu comme si on discutait avec quelqu’un qui a envie de vous transmettre la vision qu’il a acquise sur divers sujets…Donc je dirais que le fil rouge en fait, c’est Jacques Salomé lui-même, l’oeuvre qu’il a construite, le message qu’il souhaite transmettre (mais sans narcissime excessif, on sent vraiment une envie de transmettre…). D’un autre côté, c’est plus varié et moins lassant qu’un livre de psychologie qui ne parle que d’un seul sujet. Et on peut lire l’ensemble ou seulement les thèmes qui nous intéressent (et revenir sur ces thèmes aussi facilement grâce au découpage du livre). Ces thèmes sont: le pouvoir de l’écriture (en début de livre, vous imaginez bien comme je m’y suis plongée 🙂 !), Communiquer pour mieux vivre, Le couple, Devenir parent, Nos enfants, nos ados, L’école, Le changement, Le rêve, La souffrance, Etre heureux ou pas, Prendre soin de soi, L’Etre humain, La vivance.
La plume de Jacques Salomé, qui m’avait elle aussi tant déconcertée autrefois, est dans ce livre un vrai plaisir. On la sent mieux maîtrisée et son style un peu poétique rend aussi la lecture agréable et facile. Peut-être ai-je aussi évolué depuis dans mes lectures…

En abordant tous ces thèmes, l’ouvrage ne peut bien sûr pas aller dans les détails, et on pourra soit trouver cela frustrant, soit avoir envie de creuser plus tel ou tel point (à moins qu’on ne connaisse déjà l’oeuvre de Jacques Salomé mieux que moi, j’imagine…). Par ex, on pourra vouloir en savoir plus sur sa méthode ESPERE (Energie Spécifique Pour une Ecologie Relationnelle Essentielle) ou sur d’autres sujets. Pour cela, ça aurait pu être bien d’avoir une bibliographie de ses autres ouvrages qui se rapportent aux points qu’il évoque (pour chaque chapitre ou en fin d’ouvrage). D’un autre côté, au moins, on n’a pas la sensation de certains auteurs américains qui essaient de vous refourguer un autre de leur livre toutes les deux lignes…

Enfin, c’est un livre qui peut être lu même si on a pas de grandes notions de psychologie et qui permettra de trouver de bons éclairages et conseils. Il peut permettre de commencer à s’intéresser au développement personnel, par exemple, et de trouver des pistes (notamment en ce qui concerne la bienveillance envers les autres et envers soi-même, la communication et les relations sans violence). Ou il peut être lu aussi par des personnes qui aiment déjà les ouvrages de développement personnel.

A écrire mon article, je me rends compte que c’est un livre qui a beaucoup de côtés ! Qui n’a pas peur d’être imparfait, et qui sait se faire apprécier tel qu’il est et partager de vraies sagesses, si c’est pas un beau message déjà, ça… On ressent en tous cas dans ces derniers livres tout le coeur que Jacques Salomé met à transmettre ce qu’il souhaite dire à ses lecteurs. Pour ma part, je l’ai lu en partie sur un banc, au soleil, dans le parc du palais du Liechtenstein, et j’avais justement cette impression d’un ami avec qui l’on discute, l’on échange, et qui donne sa vision du monde, de bons conseils, certains avec lesquels on est d’accord, d’autres moins et qui te parle de sujets qu’il maîtrise et qui le passionne. Bref, une lecture très plaisante. Mais comme avec un ami, je pense que certains apprécieront beaucoup ce livre et d’autres accrocheront moins. Personnellement, j’ai passé un moment très agréable.

Et j’ai même eu la chance et l’honneur de pouvoir poursuivre cette discussion, presque en personne, en posant directement des questions par mail à Jacques et Valéria Salomé, son épouse, qui m’ont vraiment très gentiment répondu. Vous pouvez lire ici: l’interview de Jacques et Valéria Salomé

 

3 commentaires sur “Un zeste d’éternité, Jacques Salomé, éditions de l’Homme

Ajouter un commentaire

  1. J’adore Jacques Salomé ! Il a été l’un des tout premiers « mentors » de ma carrière dans la formation à l’écoute. Je lui dois énormément. Tu m’as donné vraiment envie de trouver ce livre.

    J'aime

    1. J’en suis contente 🙂 Merci pour ton témoignage, ça fait vraiment plaisir de savoir que c’est quelqu’un d’aussi bienveillant que ses écrits. Tu as aussi une chronique du livre « Des choses à vous dire » sur le blog, et je vais bientôt publier une interview de Jacques et Valéria Salomé (jeudi, si tout se passe comme prévu 🙂 )

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :