Les secrets de mon organisation bloguesque

L’Envers du décor du mois d’octobre nous demande de vous révéler notre organisation pour bloguer. Tout d’abord, il faut que je vous précise deux points: si je suis capable de concocter un plan d’organisation très précis heure par heure….je suis incapable de le suivre. Cela m’ennuie et m’étouffe très vite. Sur certains points, ce sera plutôt de la non organisation que de l’organisation. Mais vous écrire cet article me permettra peut-être de mettre de nouvelles choses en place…N’hésitez pas, en tous cas, si vous avez des conseils et des astuces.

Le deuxième point, c’est que je ne travaille pas actuellement à l’extérieur, je n’ai pas des horaires de bureau. En revanche, j’ai une famille et des problèmes de santé, avec lesquels je dois jongler. Il m’arrive aussi de faire des missions à domicile (rédaction Web, conseils de rédaction, relectures, corrections…) et bien sûr, j’essaie de profiter de Vienne au maximum, pendant que j’y suis ! (Et il y a énormément de choses passionnantes à faire et à voir à Vienne, tous les jours…).  Voilà donc pour le cadre.

Cette organisation n’est d’ailleurs pas immuable, mais à adapter selon les évolutions du blog, d’Internet et de ma vie. Il y a d’ailleurs certaines choses qui sont déjà en cours de réorganisation + les autres articles des blogueurs de l’Envers du décor sur ce théme donnent aussi pleins d’idées pour être plus efficace, à voir sur le blog Sur un petit nuage à la fin du mois. Je crois que certaines choses vont peut-être beaucoup changer, donc on dira que je vous présente mon organisation jusqu’ici.

Et maintenant, je vous fais vraiment rentrer dans les coulisses !

Emploi du temps:

Dans les grandes lignes, le principe est le suivant: Ecrire le matin, partager et échanger l’après-midi. Je sais que je suis plus concentrée, productive et alerte le matin, donc je fais ce qui me demande plus d’énergie. L’après-midi, je suis plus fatiguée, aussi j’en profite pour traîner sur les réseaux sociaux, et je m’occupe de ma page, je lis d’autres blogs, je commente, je participe à des échanges, fais connaissance ou discute avec d’autres blogueuses. Je m’occupe aussi des groupes que j’aide à administrer « Auteurs cherchent avis,… », « Coup de coeur indé ». C’est également à ce moment là que je poste sur Instagram, parce que je peux le faire de mon lit, quand je ne tiens plus du tout debout ou assise à cause de mes soucis de santé. A propos des photos, je vous en ai déjà parlé pour l’Envers du décor dans cet article: La photographie, le blogging, la vie et moi

.Il m’arrive tout de même de partager mes articles sur les groupes Facebook le matin, si je vois que j’ai un peu de temps devant moi. Je lis surtout l’après midi et le soir également. Que ce soit les livres à chroniquer, les blogs, ou des informations sur le blogging. Pour les autres tests, ça dépend de quoi il s’agit. Scribay Premium, que je teste actuellement, et qui relève de l’écriture, par exemple, c’est le matin. D’autres choses s’inscrivent de toutes façons dans la vie quotidienne.

Oui mais…bien sûr, je ne suis pas chez moi tout le temps toute la journée. Je participe à beaucoup d’activités de Vienne Accueil, et bien sûr je profite de la ville (sinon, je ne pourrai pas vous raconter grand chose non plus). A ces moments là, j’en profite pour prendre des photos, trouver des idées d’articles, etc… Mais pour ma santé, j’ai de toutes façons besoin d’une alternance entre des jours plus actifs, à l’extérieur et des jours cocooning chez moi. Ces jours-là, écrire et bloguer fait forcément partie de mon programme (sauf si je suis vraiment malade…). Les autres jours, je me concentre plutôt sur les contacts et les échanges (avec d’autres blogueurs, des auteurs, des partenaires, etc..) et la gestion de ma page Facebook.

Enfin tout ça, c’est quand je suis sérieuse (et que je ne me disperse pas sur les réseaux sociaux dès le matin…).

Ecrire:

Donc, le matin, j’écris mes articles de blog. Parfois j’ai une inspiration sur un coup de tête, mais en général, ce sont des sujets que j’ai prévu d’écrire. Si c’est personnel, je commence tout simplement un brouillon sur WordPress, et je complète quand j’ai le temps (ou je mets à la poubelle plus tard parce que finalement…non). Pour les articles auxquels je me suis engagée, les chroniques, partenariats, articles collaboratifs, etc…j’ai une application sur mon téléphone où je les note pour m’y retrouver et n’oublier personne: ColorNote

Je n’écris sur papier (recyclé 🙂 ) que si j’ai beaucoup de choses à planifier pour m’y retrouver, et dans ce cas-là, je planifie sur un calendrier papier aussi, sinon je fais directement sur le blog.

Pour l’écriture en elle-même, j’écris un premier jet, je relis quelques jours plus tard, corrige, ajoute, ôte, etc…bref un travail classique de relecture. Ensuite, je mets en forme, ajoute les images, les liens ancrés, paramètre l’article, le passe au correcteur d’orthographe. Et au milieu de tout ça, quelque part, je devrais faire une recherche sur les mots clés (plutôt que de vous mettre des mots en gras un peu au pif ;-)…)..mais pour l’instant je ne le fais pas ! ça, ce serait quelque chose à ajouter dans mon organisation….

Les articles:

Quand l’article est prêt, je le programme. Après avoir étudié les statistiques sur le blog, j’ai une préférence pour le mardi et le jeudi, autour de 9h du matin. Cela me permet aussi de faire le partage sur les réseaux sociaux tranquillement dans la journée. L’idéal serait de programmer plusieurs semaines à l’avance, mais pour l’instant, lorsque j’y arrive, c’est jusqu’à 2 semaines à l’avance, et je suis très contente…Parfois je n’en ai pas du tout. Il faut dire que j’ai tendance à me dire « c’est bon, j’ai les articles pour 1 semaine, 1 semaine 1/2, je peux faire une pause ! Et me consacrer à mes autres projets… ». En revanche, je publie trés rarement le jour même où j’écris l’article, car je veux pouvoir relire et peaufiner.

Si vous êtes abonnés au blog, vous avez dû vous rendre compte que finalement, ce n’est pas toujours le mardi et le jeudi. Disons que si je n’y arrive pas, je n’en fais pas une maladie, si cela devient mercredi, vendredi ou un autre jour. J’essaie d’éviter le dimanche, car j’ai très peu de visiteurs ce jour-là. Et si j’ai besoin de faire une pause sur le blog, je la fais. Cela me permet de reprendre des forces, de faire le point et de mieux repartir.

Je n’ai pas non plus comme certains blogueurs, un thème précis par jour. C’est beaucoup trop strict pour moi, et je préfère faire un peu au feeling. En revanche, j’essaie d’alterner pour qu’il n’y ait pas quand on arrive sur la page d’accueil du blog que des articles sur le même thème. Les livres ont tendance à vouloir prendre de la place…aussi j’essaie de vérifier que je fais bien régulièrement un article plus « voyage ». Au milieu de tout ça se glissent des articles blogging, comme celui-ci ou lifestyle…Je tiens à ne pas être trop cadrée non plus sur les thèmes, parce que je ne veux pas que le blog aille n’importe où, mais j’ai aussi envie de voir vers quoi il évolue de lui-même, de laisser la place à quelques surprises.

Théoriquement, pour le référencement sur Google, ce serait mieux que mon blog soit sur un seul thème, mais je tiens à ce qu’il soit un peu plus éclectique, parce que c’est ce qui me correspond. Mais l’optique « Livres et Voyages » me permet de ne pas trop me disperser…Parfois il arrive aussi qu’un article inattendu (interview à partager, article collaboratif à annoncer, coup de coeur indé…) vienne se glisser au milieu. Si je peux, je décale la programmation, sinon il y en a un 3e dans la semaine. Mais j’aime bien le principe de 2 articles, c’est ok pour le référencement, ça me va comme rythme et je n’ai pas peur de trop envahir et lasser les lecteurs (et si je passe à 3 non plus).

Enfin, j’alterne des articles qui me demandent beaucoup de temps de préparation, et des articles que je peux écrire plus rapidement (et ce n’est pas forcément les premiers qui sont les plus lus), pour pouvoir garder ce rythme.

Partager:

Je vous ai déjà parlé un peu plus haut du partage sur les réseaux sociaux. Le blog est lié automatiquement à certains réseaux par WordPress. Mais parfois ça buggue, donc je passe vérifier…Je partage aussi beaucoup sur les groupes Facebook, car mes visiteurs viennent majoritairement de là. Je n’utilise pas de logiciel genre Hootsuite, buffer, etc…, je le fais manuellement. Cela me demande donc un peu de temps. Si je n’en ai quand même pas beaucoup, je fais juste le partage. Mais si je peux, je regarde en même temps ce qui se passe un peu sur les groupes, je lis les articles de blog que j’aperçois et dont les sujets m’intéressent, je commente…,(c’est plus plaisant, moins rébarbatif et ça permet d’être vraiment présent). Ce partage me demande entre 45 mn, si je ne fais rien d’autre, et 1h30 environ. Je crois que c’est le plus contraignant de tout ce qu’il y a à faire…. J’ai une petite astuce pour aller plus vite, c’est de ne pas retourner sur l’onglet groupes tout le temps mais de les chercher alphabétiquement dans la barre de recherches Facebook. L’idéal serait de faire cela en soirée, il y a plus de monde sur les groupes, mais c’est impossible pour moi à cause de ma vie de famille, et toujours de ma santé aussi. Ce serait mieux aussi de ne pas partager dans tous les groupes au même moment: cela éviterait que des lecteurs inscrits à plusieurs groupes se retrouvent avec mon article en boucle….Mais je n’ai pas encore trouvé comment faire cela. (Du coup, je suis ravie que certains groupes modèrent, car ma publication paraît souvent un peu plus tard).

Les sujets:

En ce qui concerne les livres, les Editions de l’Homme m’en proposent régulièrement en service de presse. Les Editions Jonglez m’envoient très gentiment ceux que je leur demande sur leur newsletter, pour que je les chronique (ce sont des échanges qui se sont fait au fil des rencontres, mais c’est une autre histoire…). Je sélectionne aussi des ouvrages en auto-édition sur le groupe Auteurs cherchent avis, chroniques ou bêta-lectures…(mais il contient vraiment beaucoup plus d’ouvrages intéressants que ce que je peux lire). Je reçois aussi des propositions d’auteur ou d’éditeur, et je sélectionne selon mes goûts et les thèmes que je veux sur le blog. Récemment j’ai trouvé la solution de cet article pour ceux que je n’ai pu retenir: Livres: On m’a proposé…

Pour les articles collaboratifs, je trouve les propositions sur ce groupe: Echange de visibilité entre blogueurs voyages

Pour les autres partenariats, au début, je les ai trouvés sur ce groupe: Offres de partenariat pour blogueurs

et je suis très reconnaissante aux partenaires qui m’ont fait confiance, alors que je n’ai pas un très très gros blog. Du coup, pour les remercier, je les remets en avant dès que je peux. D’autant que franchement, j’ai la chance d’avoir des partenaires en or (je pense que cela vient aussi du fait de ne pas avoir un très gros blog, du coup, j’ai des échanges avec des professionnels qui privilégient vraiment le contact humain…), donc je suis en plus ravie de pouvoir les aider un peu.

Maintenant, c’est devenu plus difficile sur ce groupe pour un blog de la taille du mien, mais en revanche, je commence à avoir directement quelques propositions spontanées, ce dont je suis ravie.

Bien sûr, il y a l’article de l’Envers du décor, une fois par mois, et j’essaie aussi de relier certains de mes articles au calendrier des blogueurs/blogueuses

En plus de tout ça, il y a mes propres idées d’article, mais ça c’est un peu au feeling. Pour les voyages et les articles sur Vienne, prends surtout pleins de photos de ce que j’ai la chance de visiter et ensuite je regarde ce qui peut faire un article sympa.

Messagerie :

Je fais tout de même une chose avant d’écrire le matin, c’est de vérifier mes messageries, pour pouvoir répondre, planifier, remercier…

J’ai un dossier spécial blog dans ma messagerie pour pouvoir y retrouver les messages liés au blog facilement. En ce qui concerne les livres à chroniquer, j’ai un principe très facile: quand il y en a trop, je dis stop  Mais j’ai la chance d’avoir des partenaires très patients. Je viens aussi de me faire une adresse de messagerie spécialement pour le blog: sandre.betti@ntymail.com. Je reçois aussi pas mal de messages sur ma page Facebook (et c’est ce que je préfère pour un 1e contact, c’est plus visible que sur ma messagerie et ça évite de trop l’envahir).

Bilans et conclusion:

Les bilans que je vous fais chaque mois, et pour chaque semestre, m’aide aussi à m’organiser. Ils me permettent de voir ce qui a fonctionné ou non, de recadrer, de continuer dans la même direction et de ré-orienter. A vrai dire, cela m’a même convaincue de l’avantage de faire des bilans dans divers domaines de la vie, de manière générale. Il devient ainsi beaucoup plus facile de se rendre compte de ce qui ne nous est pas favorable ou bénéfique, mais aussi de ce qui l’est vraiment, alors qu’on ne s’y attendait pas du tout ! (Comme la Plume d’Isandre pour moi, par exemple ;-)…)

A lire tout ça, vous devez vous dire que bloguer demande beaucoup de temps (sauf si vous êtes blogueur/se, là, vous le savez déjà 😉 !). Et c’est vrai, bloguer prend du temps, demande de la constance, de la persévérance, pour écrire régulièrement, pouvoir publier, mais aussi se renseigner (et bloguer touche à beaucoup de domaines sur lesquels il faut s’informer). Lorsque quelqu’un me dit « J’ai envie de bloguer ! », je n’ose lui répondre « Mais oui, vas-y ! » comme s’il me parlait d’une autre de mes passions, car je ne sais pas s’il n’abandonnera pas dès les premières étapes. Ecrire pour mon blog, ça fait aussi que j’ai moins envie d’écrire par ailleurs, forcément. Mais en ce qui me concerne, je ne pense pas du tout que cela soit une perte de temps, au contraire, car cela m’a  permis de moins me disperser, de me recentrer, et de recentrer mes autres projets (quand c’est possible) autour de celui-ci . Et cela m’a apporté énormément, comme je vous le racontais dans cet autre article: Qu’ai-je gagné à être blogueuse ?

Crédit photo image à la une: pixabay.com

 

 

 

 

 

 

19 commentaires sur “Les secrets de mon organisation bloguesque

Ajouter un commentaire

  1. sympa merci pour t’es conseils !
    j’en utilise certains et fais parfois au feeling dans tous les cas restez motives, passionnée est selon moi le plus important!
    après c’est un travail de tous les jours ça c’est sur 🙂

    J'aime

    1. Une petite pause de temps en temps est aussi nécessaire :-). J’en sens une venir bientôt pour moi d’ailleurs. Merci pour ton commentaire, et d’avoir eu la gentillesse et la patience de le poster deux fois !

      J'aime

  2. Ouah on peut dire que tu as été inspirée par le thème ! Je trouve que c’est une belle organisation ! Je ne pensais pas que tu écrivais tes brouillons sur papier avant ^^ je trouve cela courageux ! Pour ma part, j’écris directement le brouillon, puis je relis, j’ajoute les photos et je publie 🙂

    J'aime

  3. Je fais a peu pres les meme chose que toi, sauf que j’essaie de prendre une journée pour planifier mes post sur facebook et instagram comme la semaine je n’ai pas le temps de faire cela je fais tout d’un coup et ca me fait gagner du temps !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :