Fenêtre ouverte sur la lumière, Pascal C.Tanguy

Pascal C.Tanguy est un auteur autrichien qui a de fortes attaches avec la France, et la particularité d’écrire en allemand et en français. Il est venu l’an dernier à l’atelier d’écriture de Vienne Accueil nous parler de « la lecture en public » et nous lire quelques uns de ses poèmes, et j’avais envie de vous le présenter. C’est aussi un artiste polyvalent, peintre et photographe, j’ai d’ailleurs eu l’honneur d’être invité à l’un de ses vernissages dans la banque Hypo Oberösterreich de Vienne.

 

 

 

 

 

Mes impressions à propos de Fenêtre ouverte sur la lumière:

J’ai lu son ouvrage (bilingue comme le titre l’indique) Fenster zum Licht/Fenêtre ouverte sur la lumière, éditions Albatros  (qu’il a eu la gentillesse de m’offrir) et j’ai beaucoup apprécié: des poèmes simples (en apparence) et lumineux, comme le titre l’indique, un rythme, avec des vers très courts, qui fait penser au roulement d’un train qui vous emmène vers des destinations proches ou lointaines, et vous laisse rêver, songer à des différents passages intimes de votre vie, en vous berçant doucement par moments, en vous secouant un peu à d’autres. Et c’est la vie qui semble parfois entrecouper ce voyage avec ses brutalités et sa réalité, comme deux textes en prose scindent le milieu du recueil, puis on repart doucement vers cette lumière évoquée, et aussi déjà présente.  Les différences de sonorité, de personnalité de la langue entre les poèmes en français et leur équivalent en allemand sont très intéressantes, mais on reconnaît le même rythme, et ces vers précis, directs et affûtés.

Je vous en laisse juger d’après les poèmes que Pascal C.Tanguy a bien voulu nous partager ici, deux poèmes en français, et deux poèmes « bilingues », en français et en allemand.  Vous pouvez aussi lire d’autres poèmes sur le site de l’auteur

Siegi2
Des photographies de Pascal C.Tanguy lors du vernissage à la banque Hypo Oberösterreich de Vienne

 

  •   Les poèmes « Reise » et « Anflug » sont les versions originales (allemandes) dont l’auteur a effectué les traductions « Voyage » et « Esquisse ».
    VOYAGE
    à la gare
    j’ai perdu
    la tête
    en riant
    j’ai couru
    vers le train
    et je suis parti
    Dieu seul
    connaissait
    la direction
    moi
    j’attendais
    assis
    REISE
    am bahnhof
    den kopf
    verloren
    lachend
    zum zug
    gelaufen
    und
    abgefahren
    nur gott
    wusste
    wohin
    die reise ging
    ich saß
    und wartete
  • CHEMIN
    guidé par
    ta main
    accompagné
    par ta lumière
    pas à pas
    je déchiffre
    la syntaxe
    de la vie
  • Près de
    la langue
    souvent
    commence
    un bruit
    un mouvement
    le clair-obscur
    se transformant
    en plainte
    ou joie suprême
    parfois
    une ombre
    vient et
    s’en va
    laissant
    la voix
    vide et
    désemparée
  • ESQUISSE
    la lumière
    à l’horizon
    des nuages –
    fenêtres
    et
    des larmes
    traversant
    des zones
    de brouillard
    heureux
    dans l’esquisse
    de ton
    sourire
    ANFLUG
    am horizont
    licht
    wolkenfenster
    und
    tränen
    durch
    nebel
    zonen
    des glücks
    im anflug
    deines
    lächelns

Tous droits réservés: ces textes ne peuvent être publiés sans l’accord de leur auteur.

 

2 commentaires sur “Fenêtre ouverte sur la lumière, Pascal C.Tanguy

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :