Un instant de poésie: Les couleurs dorées de l’été indien

Les couleurs dorées de l’été indien, mélange d’or et de rousseurs,

Les feuilles qui tourbillonnent comme des hélicoptères,

Les marrons non comestibles qui intriguent les enfants, chaque année, et dont ils savent jamais s’ils sont un trésor ou non, c’est selon

Le soleil de l’été qui fait la bise au vent et s’en va, mais pas encore tout à fait, et finira par disparaître recouvert petit à petit par les couches de feuilles de son successeur persistant.

 

Photos prises dans le Parc La Grange à Genève

 

 

2 commentaires sur “Un instant de poésie: Les couleurs dorées de l’été indien

Ajouter un commentaire

  1. Pour un parc qui vient tout juste de fêter ses 100 printemps, je trouve qu’il ne manque pas de verdeur !
    Du soleil et de la douceur dans ces mots, de la vivacité aussi, à l’image du climat.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :