Bloguer malgré les galères

Je profite de ce sujet de l’Envers du Décor (le rendez-vous de blogueurs chapeauté par le blog Sur un petit nuage où l’on vous raconte les coulisses de nos blogs) pour vous en dire un peu plus sur ces derniers mois, qui ont été plutôt difficiles – et voilà un article, d’ailleurs, qui n’a pas éte facile à écrire. De gros problèmes de santé m’ont contrainte à quitter Vienne de manière imprévue et surtout très abrupte pour retourner auprès de l’équipe médicale qui me suit, et pour une longue durée. A cela se sont ajoutés des problèmes d’informatique à répétition, depuis le mois de juin et à moment donné, j’avais même 2 ordinateurs en panne en même temps.

Malgré cela, j’ai réussi à continuer à bloguer. La maladie force à abandonner beaucoup de choses très brutalement – ce qui m’est malheureusement arrivé plusieurs fois dans ma vie et laisse beaucoup de regrets – et je n’avais pas envie que ce soit le cas de mon blog, qui m’a si bien accompagnée ces dernières années. C’est une belle aventure, et j’ai envie de la poursuivre plus loin, et de mon mieux.

Heureusement, j’avais prévu dès le départ que je repartirai un jour d’Autriche, et c’est la raison pour laquelle je ne vous ai pas parlé que de Vienne sur la Plume d’Isandre. Cependant, il m’a été très difficile à certains moments de pouvoir m’asseoir pour écrire, tellement j’avais mal au dos. Les articles programmés d’avance ont un peu aidé, puis se sont vite épuisés. Les vacances ont aidé à ce que je puisse alléger, et que je publie un peu moins par semaine. J’ai dû être moins régulière aussi sur les jours de publication. J’essaie au maximum, en temps normal, de publier le mardi et le jeudi, mais j’ai dû lâcher du lest sur le sujet, en gardant l’objectif d’1 article par semaine. J’avais un peu peur de n’être capable d’écrire que des articles sans grand intérêt, mais finalement, l’été a été riche en sujets de fond sur des thèmes divers, comme je vous l’ai dit dans ce récapitulatif des articles de l’été

J’ai été très contente de voir que malgré tout cela, le blog continuait à avoir des visiteurs. Je pense que le travail régulier de ces dernières années a permis cette continuité. De ce côté là, j’ai vraiment vu les résultats. Sans partages sur Facebook, il y a eu tout de même une petite baisse. J’ai alors choisi de faire les partages un autre jour que celui de la publication sur le blog, pour répartir mes forces. Ceci dit, j’ai atteint un objectif que je visais pour être plus indépendante de Facebook, et ce sont désormais les moteurs de recherche qui apportent le plus grand nombre de visiteurs sur le blog. Pour les stats, cela a donné 745 visiteurs  uniques en juillet, 1005 en août, 848 en septembre.

Le plus difficile, cela a été de ne pas assurer plus vite les engagements que j’avais pris auprès de partenaires. Je déteste vraiment ne pas tenir mes engagements. Heureusement, une fois encore, j’ai la chance d’avoir des  très compréhensifs et très patients. Je les en remercie vraiment ! Et je n’ai pas abandonné, et espère pouvoir rattraper maintenant mon retard. Du coup, j’essaie d’accepter moins de partenariats, (mais il m’arrive de craquer)…En revanche, je ne prends plus de nouveaux services de presse d’auteurs que je ne connais pas. Mais si c’est votre cas, vous pouvez vous aider de cet article pour trouver des blogueurs pour vous chroniquer.

Côté informatique, j’ai tenté, au moment de la panne générale, de bloguer depuis mon téléphone, grâce à l’application WordPress mais cela n’a vraiment pas été concluant. J’ai essayé de déplacer des dates d’article et cela ne s’est pas enregistré, et d’enregistrer des brouillons que je n’ai pas retrouvé ensuite sur l’ordinateur…Mon téléphone m’a surtout servi pour vérifier ce que voient les lecteurs qui lisent le blog sur cet appareil. J’ai été très soulagée qu’un ami réussisse à réparer un de mes ordinateurs, et j’ai pu mesurer à quel point bloguer me manquait.

En revanche, quand je suis malade et obligée de rester au lit, j’en profite pour améliorer un peu ma connaissance de l’utilisation des réseaux sociaux, alors je me suis un peu plus penchée sur le compte Pinterest de la Plume d’Isandre et j’ai enfin commencé à utiliser les storys sur le compte Instagram

Je ne sais pas s’il y a là une leçon générale à tirer pour le blogging, à part qu’il nécessite aussi des facultés d’adaptation, et que même en cas de difficultés, on peut trouver des moyens de persévérer. En tout cas, je vous ai vraiment fait voir les coulisses (et cet article abordant ma vie personnelle, il n’a pas été très facile à écrire, mais je le trouvais nécessaire pour que vous compreniez le parcours du blog et l’évolution des articles, du moins, si vous le suivez régulièrement). Ce qui est sûr, c’est que lorsque je me retrouve un peu coincée chez moi, je suis heureuse que ma passion soit l’écriture ! C’est une compagne parfois pesante, envahissante ou capricieuse mais qui reste toujours à vos côtés dans les galères.

Crédit image à la une: Blog sur un petit nuage

11 commentaires sur “Bloguer malgré les galères

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :