J’ai lu: Les archives de l’insolite, Eric Yung

Les archives de l’insolite présentent des faits divers étonnants s’étant déroulé dans diverses régions françaises, à notre époque ou au cours d’autres siècles.

Pourquoi chroniquer ce livre ?

En fait, l’éditeur me l’a envoyé en même temps que l’Almanach du terroir Ain-Bresse-Bugey que je voulais vous chroniquer. Comme cet ouvrage était proposé dans le même mail, je crois qu’il a pensé que je souhaitais le recevoir également. Mais je n’aurais pas demandé de moi-même l’ouvrage parce que je pensais que les récits seraient sombres, voire sordides, bref, ça ne me faisait pas envie. Je m’étais complètement trompée et la lecture de ce livre a été une très bonne surprise

Mon avis: un insolite plutôt drôle et distrayant

J’ai passé en fait un excellent moment en compagnie de ce livre. Chaque anecdote fait l’objet d’un récit de quelques pages, un peu comme un recueil de nouvelles. L’auteur nous présente les personnages, le contexte, puis les faits, qui sont souvent drôles ou complètement absurdes (on a parfois du mal à croire à la stupidité de certains voleurs, qui évoquent très fortement l’image de Rantanplan…on s’interroge quand même un peu au passage sur la nature humaine…) et chaque récit se situe dans une région français, dont le nom l’introduit en tête de chapitre. Quelques uns font frissonner, mais ce n’est pas le ton du livre, qui est plutôt celui de l’humour. Les histoires présentés sont soit récentes, soit beaucoup moins, voire remontent à plusieurs siècles, jusqu’au Moyen Age et ses curieux procès d’animaux, et je serais très curieuse d’en savoir plus sur le travail de documentation fait par Eric Yung (de plus, celui-ci ayant été policier, puis journaliste, on se dit qu’il doit savoir enquêter). Le ton de l’ensemble me fait penser aux récits de Pierre Bellemare, et on les verrait très bien contés lors d’une veillée près du feu (mais pas dans la catégorie des plus effrayants). L’auteur sait aussi ménager le suspense, et pour ma part, j’avais très envie de connaître le fin fond de l’histoire à chaque fois. Une lecture finalement dans l’ensemble plutôt légère et distrayante.

Je pense qu’il sera intéressant pour vous de lire aussi l’avis d’autres blogueurs sur cet ouvrage:

Light and Smell ,  The Cheshire book et Rythms’n’booksqui l’ont apprécié aussi

et les lectures de Maryline, dont l’avis est complètement l’inverse du mien !

 

 

2 commentaires sur “J’ai lu: Les archives de l’insolite, Eric Yung

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :