Genève insolite et secrète, Christian Vellas, éditions Jonglez

C’est avec ce titre que j’ai découvert les guides insolites, il y a maintenant presque 10 ans. A l’époque, j’étais loin de m’imaginer que je collaborerais un jour sur un blog avec les éditions Jonglez ! Je trouve cela incroyable à chaque fois que j’y pense. Mais j’avais trouvé le principe déjà très original et intéressant, et j’en avais acheté un pour offrir et un pour moi…Depuis le guide a été réédité, et c’est une nouvelle édition que je vous présente, envoyé par les éditions Jonglez en service de presse. Je ne sais pas combien il y en a eu depuis. En tous cas, j’étais très curieuse de voir cette nouvelle édition car je trouve que les guides des éditions Jonglez ont beaucoup progressé depuis cette époque.

Avec cette édition, c’est surtout plein d’anecdotes sur Genève que l’on apprend. Et vraiment tout à coup, on redécouvre pleins d’endroits parce que le guide souligne soudain et explique des détails que l’on croise et que l’on note mentalement sans presque y prêter attention  (par exemple ce grand pilier en bois rue de la Cité…), mais il fait aussi découvrir des secrets un peu cachés de lieux que l’on croyait très bien connaître. Je connais bien Genève, puisque j’ai vécu dans cette ville et dans les environs une vingtaine d’années et c’est une ville que j’aime beaucoup, mais ce guide a vraiment réussi à me surprendre (alors que l’édition d’il y a 10 ans ne m’avait pas fait découvrir grand chose de nouveau en fait) et je vais devoir aller scruter certains bâtiments que j’ai pourtant vu ou visité souvent.

J’ai maintenant une liste d’endroits à aller voir de plus près, comme un immeuble qui ressemble à un OVNI (je n’en reviens pas de ne l’avoir jamais vu, il n’est pas très loin de la gare Cornavin…) ou une statue d’Orphée dans la cathédrale…J’ai aussi trouvé des réponses à des questions que je me posais (A quand remonte l’origine des pamphlets déposés sur la statue « Clémentine » du Bourg de Four ?).

Pour moi, c’est plutôt un guide à avoir dans son sac quand on se balade dans Genève pour observer divers endroits et mieux les comprendre que pour y préparer des visites, ou alors il permettra d’agrémenter une visite guidée d’anecdotes. J’ai un peu l’impression que l’on vient de me raconter pleins d’histoires croustillantes sur une voisine que je croyais bien connaître.

Très pratique: sur les plans sont indiqués par des numéros les différents endroits signalés dans le guide, ce qui permet de s’y arrêter ou d’y faire un détour dès qu’on passe dans un quartier (les sections du guide sont Vieille ville, Ville Basse, Rive Droite, Rive Gauche, Canton, cela correspond tout à fait à la manière de s’orienter des habitants de Genève). J’aime beaucoup aussi que l’on ait pensé à indiquer les arrêts de bus. On n’a pas oublié non plus l’incontournable…l’histoire du Jet d’Eau. En famille, nous nous sommes aussi déjà servi du guide pour vérifier avec des visiteurs des points qui nous intriguaient près des statues des Réformateurs.
En revanche, on aurait parfois envie que la partie historique soit un peu plus développée. Les autres guides historiques que j’ai chroniqués ont aussi des encadrés qui évoquent des grands pans d’histoires des villes, et qui permettent vraiment d’approfondir certains points , celui-ci un peu moins, son point fort est vraiment les anecdotes. J’aurais bien aimé qu’il y ait quand même un peu plus ce genre de rappels historiques sur l’évolution de Genève (par exemple, quand on y évoque la tombe supposée de Calvin, mais j’ai apprécié que l’on y ait pensé pour la Maison Tavel).

Je n’ai pas non plus trouvé la biographie de l’auteur, qui est pourtant d’habitude indiquée dans les guides, aussi je suis allée la chercher sur le net et j’ai trouvé son site de présentation ici . Elle est pourtant très intéressante, Christian Vellas a travaillé à la tribune de Genève et a publié des romans, recueils de légendes suisses, des livres historiques sur Genève et deux autres guides sur la région. Personnellement, je suis très tentée par Les légendes et histoires du Léman Une grande partie des photos du guide ont également été prises par son auteur. Je vais continuer à feuilleter ce guide avec grand plaisir, et je pense qu’il me donnera aussi des idées de photos originales à vous partager quand j’irai me promener dans Genève. Si je trouve l’immeuble OVNI, vous serez au courant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :