Chronique en questions: le monde tourne rond, Nawel Alaoui, Nombre7 éditions et code promo sur le catalogue

Le monde tourne rond, de Nawel Alaoui, m’a été envoyé en service de presse par Les éditions Nombre7 Il s’agit d’un nouveau partenariat et d’une maison d’édition que je découvre avec ce titre. Vous pouvez découvrir l’ensemble de son catalogue ici dans sa librairie en ligne Et pour préparer vos cadeaux de Noël, Nombre7 offre aux lecteurs de la Plume d’Isandre un code promo généreux: vous avez droit à 30% sur l’ensemble du catalogue jusqu’au 15 décembre avec le code PISANDRE30. J’espère que cela vous fera plaisir.

Cet article participe au carnaval d’articles du blog la Voyageothèque « Un livre pour Noël » sur le thème « Quel livre offrir à un proche qui aime voyager ou envisage un prochain départ ? » Le livre choisi devait  »  ouvrir les yeux sur le monde ou inviter au voyage »et l’ouvrage de Nawel Alaoui correspond tout à fait à ces deux critères, comme vous allez le découvrir dans cette chronique. Et si « le monde tourne rond » vous a vraiment donné envie de partir en voyage, la voyageothèque sera un bon site pour s’y préparer…On y trouve notamment 5 ebooks gratuits pour préparer un voyage

Pour cette chronique, j’utilise à nouveau vos questions, vous pouvez m’en poser d’autres pour cet article ou à intégrer dans de prochaines chroniques dans les commentaires, si vous le souhaitez.

Est-ce que la couverture m’inspire ? Est-ce qu’elle correspond au livre ?

Je trouve la couverture vraiment très belle, elle fait rêver, elle intrigue et interpelle. Une femme qui s’envole, ça correspond très bien au récit, le monde à l’envers peut-être moins. Le bandeau « Attention, ce livre peut engendrer une démission ! » se comprend également en lisant l’ouvrage. Qui ne va pas non plus forcément vous pousser à démissioner à tout prix..En revanche, si vous aimez voyager, ça risque de vous démanger fortement de partir ou repartir si vous n’êtes pas en train de le faire déjà :-).J’étais sceptique en lisant le titre de l’ouvrage « Le monde tourne rond »…(et je ne suis toujours pas convaincue si on prend cette phrase dans son sens habituel !)…mais cela correspond bien à ce que veut nous dire l’auteur et je comprends complètement la raison de ce titre après avoir lu son récit.

5 mots pour décrire ce livre ?

Voyage, Autobiographique, Récit de vie

Dans quel univers le livre m’a t’il transportée ? Est-ce que c’est un univers qui me plaît ?

On suit l’évolution de l’auteur et narratrice, qui commence par un poste dans les relations humaines, va ensuite parcourir le monde, nous emmène notamment au Pérou, et finit par se lancer dans l’auto-entreprise. J’ai trouvé ce parcours très intéressant, et bien entendu, j’ai beaucoup aimé la partie voyage, qui est aussi de l’ordre de la quête initiatique dans ce livre. Je suis donc très contente de chroniquer ce livre sur la Plume d’Isandre, puisque le thème des voyages est un de ceux du blog. A moment donné, l’auteur réside à Barcelone, et comme j’y suis allée deux fois en 2018 et 2019 pour y rendre visite à un de mes fils qui effectuait un stage dans cette ville, certains passages m’ont remémoré mes propres expériences dans cette ville catalane. Le livre aborde aussi le sujet de la loi de l’attraction, qui est quelque chose qui, en revanche, ne m’emballe pas du tout, sur lequel j’ai pas mal de réserves, et que j’en ai un peu ras le bol de voir servi dans pratiquement tous les les livres de développement personnel, mais dans le récit de l’auteur, dans sa vision de sa propre vie, dans sa quête de sens, cela se révèle assez cohérent. Et cela m’intéresse en revanche beaucoup d’écouter des personnes qui ont d’autres visions ou idées que moi, surtout quand il s’agit de personnes positives. C’est aussi une leçon des voyages, d’ailleurs, de s’ouvrir à d’autres visions du monde et de les respecter…Sans les explorer profondément, ce livre est d’ailleurs marqué par diverses cultures du monde.

Est-ce que l’intrigue est prenante ?

Dans la mesure où il s’agit d’un récit autobiographique, je dirais que l’auteur a su m’intéresser à son parcours et à réussi à m’y plonger complètement. Il y a aussi une diversité dans ses expériences qui fait que l’on ne se lasse pas.

Est-ce que je me suis identifiée aux personnages ? Sont-ils attachants ?

Je me suis attachée à la narratrice du récit, qui est donc aussi l’auteur puisque celui-ci est autobiographique, on s’identifie dans la mesure où l’on suit son parcours, son voyage, ses réflexions…Je dirais que l’on pourrait s’identifier facilement à devenir ami(e) avec l’auteur. Elle raconte aussi ses rencontres, donc on rencontre aussi d’autres personnages, mais qui sont finalement plutôt périphériques, même si certaines rencontres sont très belles et/ou marquantes pour l’auteur.

Ai-je été surprise ?

Je pense que ce qui m’a le plus surpris, c’est la maturité avec laquelle Nawel Alaoui, qui est finalement encore très jeune, raconte son parcours, ce que j’ai bien aimé, c’est qu’elle se lance à l’aventure mais en même temps, elle garde aussi les pieds sur terre. On lit souvent beaucoup de choses dans le développement personnel qui pousse à se lancer « dans ses rêves » sans tenir compte des risques, mais si le récit de l’auteur est inspirant et donne aussi envie de partir à l’aventure, les côtés négatifs ne sont pas occultés, et elle tire notamment des leçons aussi des difficultés qui ont pu être vécues dans sa famille par rapport à l’entrepreunariat. J’ai aimé aussi le fait qu’il s’agissait d’une histoire qui aborde le côté développement personnel, mais que ce soit une histoire vraie.

Est-ce que c’est la suite d’un auteur que j’ai déjà aimé lire ?

Je crois qu’il s’agit du premier ouvrage de l’auteur. On peut la retrouver sur instagram Sur Instagram: nawialaoui et sur son site Trouves ton why

Est-ce que ce livre m’a aidée à grandir ?

C’est le genre de livre qui aide à avoir une plus grande ouverture d’esprit. alors je dirais que oui.

Quelles émotions ai-je ressenti ? Est-ce que j’ai passé un bon moment ?

J’ai passé un très bon moment, j’ai été dépaysée mais d’une manière très agréable. Ce récit de vie m’a vraiment touchée. J’ai aussi eu l’impression de faire de belles rencontres.

Est-ce que c’est une lecture que je peux partager avec mes enfants, famille, amis ? A qui est-ce que ce livre peut plaire ?

Aux voyageurs et donc aux visiteurs de la voyageothèque qui cherche un livre pour des voyageurs, aux personnes qui réfléchissent à leur parcours, à celles qui pensent à se lancer dans l’auto-entreprise ou y sont déjà, aux personnes qui s’ennuient dans leur job quotidien, aux personnes qui souhaitent se lancer dans une expatriation ou en ont déjà l’expérience. Aux personnes qui aiment les livres de Paolo Coelho, à celles qui aiment les autobiographies et à celles qui aiment les récits inspirants.

Est-ce que le style d’écriture m’a plu ?

Oui, on s’y plonge facilement.

Où lire cet ouvrage ? Dans quel cadre ?

Je pense que le meilleur cadre pour lire cet ouvrage, c’est avant un voyage, pendant, ou au retour d’un voyage !

« Roman trop long, trop court ou de la bonne longueur ? »

Longueur parfaite pour moi

2 commentaires sur “Chronique en questions: le monde tourne rond, Nawel Alaoui, Nombre7 éditions et code promo sur le catalogue

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :