Challenge: 10 couvertures de livres, éditions 10/18

Après ce quizz, j’ai décidé de vous détourner sur le blog un autre défi Facebook: celui de publier 10 couvertures de livres. Lors d’un salon du livre de Genève, j’ai rapporté une belle boîte avec une collection de cartes illustrées par les couvertures de livres des éditions 10/18, aussi je me suis dit que c’était idéal pour les utiliser pour ce défi. Cette boîte de cartes a été réalisé pour les 50 ans des éditions 10/18 et s’intitule 50 ans, 50 rencontres. Dans ces cartes, je vous ai choisi 10 livres que j’ai lus et aimés. Dans le défi Facebook, on ne met normalement pas de commentaires, mais je n’ai pas résisté à vous laisser un petit mot à propos de chaque livre. Vous pouvez bien sûr reprendre, si vous le souhaitez, ce petit défi sur vos blogs, ou de nouveau sur Facebook. Que pensez-vous de cette sélection ? Quels livres avez-vous lus aussi et qu’en avez vous pensé ?

Je vous mets les références et copyright des illustrations sous les photos des cartes, vous verrez que pour certaines, c’est très intéressant. Il s’agit pour la plupart d’anciennes couvertures. Et je vous indique aussi la date de parution, qui est également indiquée au dos des cartes (aux éditions 10/18, bien entendu, certains livres ont bien sûr été écrits et publiés beaucoup plus tôt, voire à un autre siècle).

20200118_132429-1616757112788694621.jpg
Ma boîte de cartes des éditions 10/18
20191018_1652311370577647539594223.jpg
Illustration: Début du livre de Josué, Seconde Bible de Charles le Chauve – copyright: BNF

Ellis Peters, la vierge dans la glace: il s’agit des enquêtes du Frère Cadfaël dans l’Angleterre du Moyen Age, et il existe toute une série (littéraire mais aussi télévisée). La Vierge dans la glace est le 6e de la série littéraire et le 1e de la saison 2 de la série télévisée. J’ai eu une période où j’en ai lu beaucoup puis j’ai commencé à trouver cela un peu trop répétitif. Mais j’aime beaucoup les romans policiers qui permettent aussi d’en apprendre un peu plus sur l’Histoire. (Alors que je n’aime pas du tout les romans purement historiques…). Paru en 1990.

Crédit Photo: Dorling Kindersley/Gettyimages

Beloved: Poignant et très particulier. Une famille est hantée par le fantôme d’une petite fille sacrifiée pour son bien. Sa Maman a préféré la tuer plutôt que de la laisser tomber aux mains d’esclavagiste et qu’elles doivent subir leurs horreurs…(rien que cette phrase là…). Un livre pas facile, mais qui marque vraiment. J’ai toujours les mêmes frissons quand j’y pense alors que je l’ai lu il y a très longtemps, il y a une vingtaine d’années ou plus. Toni Morrisson a reçu le Prix Pulitzer ET le Prix Nobel de littérature ! Paru en 1993.

20191018_1623434682061342852161879.jpg
Illustration: Home Cloning Kit, crédit photo Mary Roberts,Jasperfforde.com

L’affaire Jane Eyre: Après cela, on a besoin d’un peu plus léger, et on part cette fois pour des enquêtes avec Thursday Next. Une uchronie complètement loufoque, avec une enquêtrice de la Brigade Littéraire, capable de glisser du monde réel au monde littéraire et de traquer des personnages littéraires dans les deux, et où le temps se comporte de manière assez spéciale. Les personnages des livres ne se tiennent pas vraiment tranquilles non plus et ont des revendications…Vraiment très sympa !  ça fait un peu penser au dessin animé Roger Rabbit mais transposé au monde littéraire. Paru en 2005.

Illustration: Magnolia, Erlesene Pflanzen, Chr.J.Trew, Die Bibliophilen Taschenbücher,Harenberg Kommunikation

L’Ecume des jours: On continue dans le loufoque et l’original avec l’Ecume des jours de Boris Vian, une histoire d’amour tragique dans un monde décalé. Et où Boris Vian en profite pour régler ses comptes avec Jean Sol Partre, qui vous évoquera évidemment un autre écrivain de l’époque. Paru en 1963.

Crédit Photo: Dominique Bourgois

Les choses: A moment donné, je me suis intéressée à l’Oulipo, et j’ai donc essayé de lire Pérec, mais je dirais pas que j’ai tout compris…L’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle) , dont Pérec est le chef de file, reste un mouvement incontournable si on s’intéresse aux jeux d’écriture. Paru en 1981.

20191018_1622355675393759488812350.jpg
Illustration: Monsieur, Mars 1924, copyright Collection Kharbine Tapabor

Bonjour, Jeeves: Humour British à fond ! Un majordome avisé qui tire régulièrement du pétrin (c’est à dire un grand nombre de fois par livre) son maître qui se fourre dans des situations plua absurdes les unes que les autres. Là aussi, il y a d’abord la série littéraire puis une série télévisée et les deux sont très drôles. Paru en 1982.

Carte de la Saint Valentin, 1830, copyright: collection Franck Staff

Raisons et sentiments: Je suis atteinte de Jane Austen mania, donc forcément…Mon préféré est Orgueil et Préjugés, mais Raisons et sentiment est aussi une de ses oeuvres majeures. Dans l’Angleterre du XIXème siècle, deux soeurs incarnent l’une la Raison et l’autre les Sentiments dans la recherche de leur âme soeur mais aussi d’un mariage convenable, ce qui est attendu des jeunes filles de l’époque…Peut-on se fier à ses sentiments, mais le prix à payer ne risque-t’il pas d’être trop fort ? Ou vaut-il mieux rester raisonnable, même si la flamme n’y est pas et que l’on y opprime sa nature ?

20191018_1621322213301450932716663.jpg
Couverture Arnaud de Rémusat, Dessin Louis Wain (détail), copyright Chris Beetles Ltd. St James, Londres

Le chat qui flairait une piste: Des enquêtes sympathiques d’un homme qui possède un chat…Loin d’être mes livres préférés mais ça permet de passer un moment léger. Je regrette que le chat ne soit pas plus exploité par l’auteur dans les enquêtes. Paru en 1997.

Comment la reine Yseult délivre Tristan de la prison où le roi Marc l’avait fait mettre, Maître Luces, miniature du XVème siècle. copyright RMN

Tristan et Iseut, le roman d’amour classique et tragique culte, avec Roméo et Juliette plus tard et un texte fondateur de la littérature. Paru en 1963.

Illustration et crédit: Robert Van Gulik (carrément)

Meurtre à Canton: Nous avons commencé par un récit policier historique, et nous finissons par un autre, aussi une série de grande qualité, mais sur un autre continent. Nous suivons maintenant les enquêtes du Juge Ti, au VIIème siècle, dans la Chine de la dynastie T’ang. Je pense que les enquêtes du Juge Ti arrivent vraiment au top du top de mes romans policiers préférés, notamment parce que Robert Van Gulik , qui a été diplomate en Chine, est un spécialiste de la Chine Ancienne, et cela se voit. Un homme lui même fascinant, aux nombreux talents, comme vous pouvez aussi le voir avec l’illustration de cette couverture. Paru en 1983.

6 commentaires sur “Challenge: 10 couvertures de livres, éditions 10/18

Ajouter un commentaire

      1. Que conseillerais-tu d’autre sur le sujet ? Honnêtement Tristan et Iseut, pareil, je l’ai un peu lu par obligation scolaire et je me suis un peu ennuyée.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :