Chronique énigmatique: Orazio, de Christophe Matho

Une nouvelle chronique en questions sur le roman Orazio, de Christophe Matho, aux éditions Ramsay. Le récit repose sur des énigmes, aussi vous comprendrez que ma chronique en comporte quelques un, mais vous devriez pouvoir y trouver quelques indices.
Si vous le souhaitez. vous pouvez me poser d’autres questions pour mes prochaines chroniques en commentaire et je les intègrerai dans de prochains articles.

Vous pouvez trouver ici Orazio de Christophe Matho sur le site des éditions Ramsay

Est-ce que la couverture m’inspire ? Est-ce qu’elle correspond au livre ?

La couverture en elle-même est très sobre et ne révèle rien. Elle est en revanche accompagnée d’un bandeau qui comporte des éléments très importants du récit.

Une définition pour décrire ce livre ?

Des époques qui se croisent dans des énigmes rédigées par une dame à la fois mystérieuse et célèbre.

Dans quel univers le livre m’a t’il transportée ? Est-ce que c’est un univers qui me plaît ?

Le livre nous transporte dans plusieurs époques: de nos jours, au temps de l’Italie fasciste et au XIXème siècle. En 2012, on retrouve Christophe Matho, l’auteur, dans son rôle d’éditeur, convoqué chez un notaire pour une raison qui lui échappe, au 20ème siècle, on suit le parcours d’Orazio, qui va devoir fuir très soudainement les exactions fascites et remonter en France en passant par la Corse et Lyon, puis s’installer dans la Creuse, et au XIXème siècle, c’est une mystérieuse dame qui nous donne rendez-vous. Elle va relier les trois époques.

Est-ce que l’intrigue est prenante ?

Personnellement, je me suis beaucoup intéressée à la fuite d’Orazio pour des raisons personnelles, puisque j’ai un arrière grand père qui a aussi fui le fascisme (mais lui s’est arrêté en Provence). et j’ai beaucoup aimé le récit de son périple. Le reste du récit est construit sur des énigmes, et donc bien sûr on en attend la résolution. L’auteur nous donne de très gros indices, mais quand on croit qu’il nous a montré de très grosses ficelles, il sait aussi ménager la surprise qui rendra le récit cohérent.

Est-ce que je me suis identifiée aux personnages ? Sont-ils attachants ?

J’ai trouvé 2 personnages très attachants, Orazio et Armance, ainsi que leur histoire d’amour qui intrigue avant que l’on en connaisse le déroulement, puisque l’on comprend vite qu’il s’agit des aïeuls de Christophe Matho.

Ai-je été surprise ?

Oui ! Cette construction avec des époques, des énigmes, de la littérature, du folkore, un périple, une histoire d’amour et l’ensemble qui se relie est très originale, et bien sûr j’ai été surprise par certaines révélations, ou encore que l’auteur se mette en scène. Je me demande encore quelle est la partie réelle et la partie romancée, puisqu’il est certifié que les personnages principaux ont réellement existé ou sont toujours en vie. C’est un mélange vraiment particulier mais malgré le nombre de thèmes évoqués par l’auteur, l’ensemble fonctionne bien et j’ai été sous le charme de ce livre.

Est-ce que c’est la suite d’un auteur que j’ai déjà aimé lire ?

Christophe Matho est le directeur éditorial des éditions Ramsay. Il est bien connu des blogueurs car il nous propose souvent des titres à chroniquer. Grâce à lui, et je l’en remercie, j’ai pu vous faire découvrir Chambre 1002 de Chrystine Brouillet , Les archives de l’insolite d’Eric Yung ou encore des almanachs du terroir (Ain/Bresse/Bugey et Bourgogne). Mais, s’il a écrit d’autres ouvrages, il me semble que c’est son premier roman, et si j’ai eu la chance de découvrir certains des livres qu’il édite, je ne l’avais jamais lu comme auteur auparavant. Donc ouf, je suis contente d’avoir bien aimé son livre lol, et il est à la hauteur et dans le ton de ce que j’ai pu voir par ailleurs des éditions Ramsay. C’est tout à fait cohérent que cet ouvrage soit publié dans cette maison d’édition.

2020-06-07-15547747753898557875.jpg

Est-ce que j’ai appris quelque chose ?

J’ai appris des choses sur un grand écrivain du XIXème siècle. Cela donne envie de faire un tour dans sa maison, par exemple, qui peut se visiter.

Quelles émotions ai-je ressenti ? Est-ce que j’ai passé un bon moment ?

Un très bon moment. C’est aussi une lecture que j’ai faite pendant le confinement, et je me suis laissée emporter par la fuite d’Orazio, sa traversée de l’Italie à la France, puis son histoire d’amour et son installation. En parallèle, j’étais intriguée par la mystérieuse dame et j’ai savouré que l’auteur nous fasse rentrer dans la confidence (en grande partie). Enfin, j’ai été très surprise par la révélation finale, où l’on entre même dans le monde des légendes populaires et du folklore et qui procure un certain frisson.

Est-ce que c’est une lecture que je peux partager avec mes enfants, famille, amis ? A qui est-ce que ce livre peut plaire ?

Oui, tout à fait, je pense que c’est une lecture qui peut plaire à beaucoup de monde. C’est un livre qui peut se lire dès l’adolescence sans problème.

Est-ce que le style d’écriture m’a plu ?

Oui, beaucoup. D’autant que l’auteur va écrire différemement selon les époques du récit. J’ai vraiment eu aussi l’impression d’évoluer dans les différentes régions qu’il a dépeintes. J’ai bien aimé la description des personnages, à part un peu avant la fin du livre, où j’aurais aimé pouvoir un peu mieux les repérer. J’ai trouvé quelques maladresses parfois dans les transitions, mais comme je l’ai dit plus haut, le livre m’a laissée sous le charme, et ce sera un bon souvenir de lecture.

Lire quelques lignes ? Un extrait ? Passages marquants ?

En revanche, la troisième caisse ne manqua pas d’intriguer Armance. Cachée sous trois vieux journaux, une planchette recouvrait le fond, laissant apparaître un interstice. En forçant un peu, Armance parvint à retirer la planchette qui laissa apparaître une sorte de poche dans laquelle elle trouva un paquet de lettres entourées d’un ruban et un coffret d’environ dix centimètres sur vingt. Le coffret était en ébène, inscrusté d’arabesques de nacre. Il était plaqué de bois rouge. Armance palpa l0objet et s’aperçut de la présence d’un double fond.

Avez-vous rencontré des passages un peu long ?

Au début et jusque vers la fin du roman, je me suis laissée emporter, mais j’ai eu juste un peu de mal vers la fin, les énigmes deviennent plus touffues et je me suis un peu mélangée entre des personnages de différentes époques qui exercent la même fonction.

L’intrigue est-elle compliquée à comprendre ?

L’intrigue est volontairent compliquée à comprendre pendant une bonne partie du récit, mais on sait que cela tient à la résolution d’énigmes (et donc si elle était trop simple à comprendre, cela serait décevant). En revanche on suit très bien le fil (en dehors du passage que j’ai mentionné avant la fin).

Ai-je aimé la fin ?

Oui !

Aurai-je envie de relire ce livre ?

La fin me laisse supposer qu’il y aura peut être une suite, et cela m’intrigue déjà. Cela me plairait beaucoup de la lire. J’aurai peut-être aussi envie de relire quelques passages sur la personnalité évoquée par les énigmes, un peu plus attentivement, pour mieux retenir certaines choses.

Quelle musique écouter en lisant ce livre ?

4 commentaires sur “Chronique énigmatique: Orazio, de Christophe Matho

Ajouter un commentaire

    1. J’espère qu’il te permettra de passer un tout aussi agréable moment qu’à moi. Je suis contente que la forme de la chronique te plaise 🙂 N’hésite pas si tu as envie d’ajouter une ou des questions pour une prochaine chronique.

      Aimé par 1 personne

      1. Super alors 🙂 ce qu’il faudrait que je lance, ce serait des questions pour des recueils de poésie et des guides pratiques.

        J'aime

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :