Scope100 deuxième partie du visionnage

Voilà le compte-rendu de la deuxième partie de mon visionnage pour le jury #Scope100

Nous avons été entretemps invités à une deuxième rencontre du jury au Filmauskino am Spittelberg de Vienne. Les discussions ont été calmes, réfléchies et sympathiques et les avis…très partagés. Peu à peu, le consensus a aussi été moins présent sur le forum, et j’aurai beaucoup de mal à établir mon pronostic du film gagnant (mais j’espère que ce sera un de mes chouchous, d’autant que j’en ai plusieurs).
Une chose que je peux dire, c’est que l’on ne sort pas indemne du visionnage de certains films.

Mais voilà déjà mon avis sur les cinq derniers films visionnés.

The hereafters Magnus von Horn

36398-the-here-after_ukasz-_al
Jon face à l’hostilité de ses camarades de classe

Un film sombre. Jon revient d’un endroit mystérieux (ne lisez pas les descriptions du film, si vous souhaitez le voir, on vous spoile le rebondissement le plus important) et retourne chez lui, accueilli par son père et son frère. Et par toute une population qui n’est pas du tout ravie de le revoir, voire paniquée. A-t-elle raison ?

Beaucoup d’émotions dans ce film face au mal-être de Jon et pour son entourage, pour qui l’on ressent beaucoup de compassion. Le film brosse une peinture du rejet, face à un acte qui mérite la condamnation, mais où l’on continue à voir la souffrance de l’être humain. Un regret pour moi, pas vraiment d’évolution de la situation des personnages entre le début et la fin. Mais ce sentiment d’enfermement fait partie de l’histoire. Un film dérangeant.

Pour les personnes qui aiment les atmosphères grises, un peu genre polar, et à éviter si vous avez besoin que l’on vous remonte le moral.

Olmo et la mouette (Olmo and the seagull) Petra Costa

93-img_3_l
La vie de scène

Olivia est enceinte et ravie. Olivia est actrice et joue la Mouette. Sa troupe apprend une formidable nouvelle…Olivia est un peu moins ravie d’être enceinte. Et les choses vont encore se compliquer. Une docufiction, un très beau portrait de femme confrontée à elle-même et à ses choix et une déclaration d’amour au théâtre. La grossesse d’Olivia, qu’elle doit passer confinée chez elle, et c’est rafraîchissant d’entendre qu’une femme peut avoir quelques difficultés pendant ces moments aussi et ne pas toujours être béatement heureuse, et les scènes de sa vie au théâtre s’entremêlent. De la poésie et de l’humour également. Un vrai bonheur.

In the crosswinds Martti Helde

in20the20crosswind
L’heure tragique de la séparation forcée

Ce film est incroyable. Il ne plaîra pas à tout le monde mais il est complètement incroyable, une véritable prouesse. Le sujet est terrible, il s’agit de la déportation des populations estoniennes sous Staline, à travers le regard d’Edna, une jeune Maman qui va être séparé de son mari. Elle continue à lui écrire et nous entendons le contenu de ses lettres. Et quasiment tout l’ensemble du film (qui est totalement en noir et blanc) est sous forme de tableaux vivants avec des personnages figés, comme si les êtres avaient été figés dans ces scènes de violence ou d’horreur. Parfois c’est l’espoir aussi qui revient un peu. C’est la caméra qui bouge, se déplace pour révèler peu à peu l’ensemble de chaque scène et son sens complet, souvent poignant. D’autant plus poignant qu’il s’agit d’une histoire vraie. Un très beau film, vraiment.

The treasure Corneliu Porumboiu

cuzin-toma-dans-le-trecc81sor
La détermination de Costi

Le film un peu léger de la sélection, de quoi rire un peu, cela fait du bien.

Le voisin de Costi essaie de lui emprunter de l’argent. Il veut louer un détecteur de métaux pour aller à la recherche du trésor que son grand-père aurait – peut-être – enterré dans le jardin de sa maison. Et si Costi l’aide, ils partageront le butin. S’il existe.

J’aime les chasses au trésor et les gens qui se lancent dans des aventures un peu folles. C’est le cas de Costi et son voisin et presque juste au bout on se demande s’il y a un trésor ou non. Bien sûr, je ne vous le dirai pas. Tout le film est aussi parsemé des petits arrangements de tout le monde avec l’argent, sans que cela devienne sordide, mais c’est toujours très drôle. On se demande qui va rouler qui…et on est souvent surpris au final.

On passe vraiment un bon moment, et on est aussi rappelés des chasses au trésor de nos jours d’enfance.

3 souvenirs de ma jeunesse (the golden days) Arnaud Desplechin

trois-souvenirs-de-ma-jeunesse-photo3
Paul et Esther, les débuts d’une histoire d’amour

Paul, un homme âgé de la quarantaine, anthropologue, rentre du Tadjikistan et va travailler au Ministère des Affaires Etrangères de Paris. Il est alors rattrappé par son passé et replonge dans ses souvenirs.

Je n’ai pas trop aimé, je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce que j’avais le même age que Paul dans les années évoquées et n’y ai pas du tout reconnu l’ambiance des années de ma jeunesse en France, peut-être parce que le personnage de Paul devient agaçant sur la fin, tout comme son histoire d’amour avec Esther. Peut-être parce que j’en attendais plus. Peut-être parce que c’est plus un récit intérieur et un peu égocentrique qu’un dialogue avec le spectateur. Un peu comme si on entrait dans un journal intime, et cela m’embarrasse d’entrer dans les journaux intimes des gens, c’est donc très personnel.

Au terme du visionnage, on nous a demandé de voter pour 5 films en les mettant dans notre ordre de préférence. Avez-vous deviné pour lesquels j’ai voté ?

Nous connaîtrons les résultats vendredi 22 lors d’une autre rencontre, au terme de laquelle nous sommes invités à visionner Cemetery of Splendour d’Apichatpong Weerasethakul. A bientôt donc pour découvrir le film gagnant. Je suis très impatiente de découvrir le résultat !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :