L’art de la pause: reprendre son inspiration

Ma santé m’a dernièrement forcée à faire une pause, notamment sur ce blog. J’ai été obligée de ralentir, de mettre les projets en attente. Et à vrai dire, j’ai souhaité aussi ralentir.

Car faire une pause, est-ce une mauvaise chose ? Bien sûr, on se retrouve décalé(e), dans ce monde qui court, qui va si vite. Mais peu à peu, on en revient à l’essentiel, à redéfinir ses envies ou ses non-envies, à faire un bilan, du tri. Que veut-on garder ? Que veut-on retrouver lorsque la santé sera revenue ? Qu’est-ce qui manque vraiment ? Qu’est-ce qui est important ? Peut-on se permettre d’aller lentement ? Derrière quoi est-ce que l’on court déjà, exactement ?

L’écriture permet de faire des pauses, je dirais même qu’elle l’exige. L’inspiration n’est pas une machine que l’on met en route en appuyant sur un bouton. Si l’écriture demande une pratique régulière et exigeante, l‘inspiration demande parfois de s’arrêter, de se poser. Elle peut aussi se nourrir de l’agitation, de la vitesse. Mais d’autres fois, elle demande de regarder un lac ou une montagne, de prendre le temps de vivre, tout simplement. Pour retrouver cette énergie que l’on utilisera pour créer un texte, un article, un blog…Ne pas s’assécher et retrouver un élan de création.

C’est très souvent que je vois des blogueurs ou blogueuses obligés de faire cette pause, même sans problèmes de santé. Pendant ce temps, le blog s’endort, faute de nouveautés, les visiteurs désertent lors de ce temps de désert. Les blogueurs s’inquiètent ou se lassent.

Et puis on abandonne, ou bien l’on reprend. A cela se mesure la persévérance, l’envie mais aussi la passion. Il faut trouver des raisons d’aimer ce que l’on fait pour continuer, accepter la contrainte d’alimenter régulièrement cet endroit qu’est un blog pour qu’il continue à être lu, pour que les visiteurs reviennent, pour que des choses se passent…

Pour la suite de ce blog, j’ai quelques raisons, des sujets d’articles qui attendent, des livres que l’on m’a confiés à vous présenter,  de belles rencontres à poursuivre, l’envie de voir comment la Plume d’Isandre va continuer à évoluer, petit à petit, à son rythme, à mon rythme, selon les envies, les découvertes et les intérêts. Des personnes qui me disent qu’elles sont venues et que le blog les a vraiment intéressées, et qui me donnent alors envie de continuer à partager avec vous.

Nous en sommes à l’article 99, il y a de la matière à lire déjà ici, même lorsque la blogueuse se met en pause.  Bientôt il y en aura encore plus, et je me réjouis déjà de tout ce que j’ai à vous montrer ici, après ce temps de réflexion.

En ce week-end de Pâques, je vous souhaite à tous de profiter de ce temps de pause pour retrouver un nouveau souffle.

4 commentaires sur “L’art de la pause: reprendre son inspiration

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :