Mon expérience de la méthode KonMari, et ce que j’en ai gardé (ou pas)

Je vous avais raconté avoir appliqué la méthode Marie Kondo  lorsque j’étais à Vienne et j’avais envie depuis un petit moment de vous faire un compte rendu sur ce que cela avait donné, ce qui m’avait convaincue ou pas du tout. Comme on parle beaucoup de Marie Kondo en ce moment, à cause de son émission sur Netflix (que je n’ai pas vue) et je me suis dit que ce serait donc le bon moment pour vous en reparler aussi. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, vous pouvez trouver beaucoup de vidéos sur youtube à ce sujet et quelques articles de blogs qui vous donneront les grandes lignes de cette méthode, et bien sûr vous pouvez aussi lire le livre de Marie Kondo, la magie du rangement   (lien affilié).
J’ai profité d’être à Vienne, dans un appartement où on essayait de limiter nos possessions pour que notre départ en soit facilité (même si cela a souvent étonné nos visiteurs, vu comme cela a tourné, on a très bien fait…et on était déjà beaucoup plus chargés qu’on ne l’aurait pensé), pour que la 1e tentative soit un peu plus facile. En revanche, cela m’a permis de réaliser que l’on a pas besoin de tant de choses pour bien vivre et que même lorsqu’on limite au maximum, les objets s’accumulent très vite !

Les + : 

J’ai fait cela en début d’année scolaire et vraiment, cela m’a permis de partir sur de bonnes bases et de rester bien organisée sur plusieurs mois. J’ai réussi à classer les papiers administratifs comme jamais auparavant. Avoir des affaires déjà rangées dans des cartons, cela facilite le déménagement.

J’ai découvert des choses sur moi: par exemple, je ne savais pas du tout que j’aimais détourner l’utilisation des objets, ou que cela me plaisait autant de prendre soin de mes affaires, alors que je déteste ranger. Et qu’en fait, ce qui compte pour moi, ce n’est pas de posséder, mais de « prendre soin de »- et c’est plus facile de prendre soin de ses affaires lorsque l’on en a moins. Et vraiment la révélation, c’est de choisir ce qui procure le plus de joie, y compris de manière générale, pour des activités ou des choix de vie. Je me suis rendu compte que je faisais (et fais encore d’ailleurs) beaucoup de choses plutôt « parce que je le devais » que parce que cela me rendait heureuse. Bref, cela m’a permis de mieux me connaître et mieux savoir comment me respecter.

Avant de lire KonMari, je passais mon temps à acheter de nouvelles choses qui devaient me permettre de mieux ranger ou m’organiser, notamment dans le domaine de la papeterie, j’ai compris que c’était inutile et que cela ne faisait qu’apporter plus d’objets à ranger (donc de ce côté là, le résultat est aussi que je dépense moins).

 

Les – :

Difficile de convertir toute la famille au pliage KonMari….donc cela devient difficile pour eux de ranger leurs habits, et si au départ le rangement par carton est joli, dans les placards des enfants, c’est assez vite devenu n’importe quoi. Ma fille n’a pas aimé du tout le principe dès le début, mon fils lui a beaucoup aimé au début, mais pas sur le long terme, résultat: le seul placard à vêtements qui est vraiment resté rangé par cartons, c’est le mien. Et du coup, je me suis retrouvée encombrée de cartons…. Le pliage des chaussettes, j’ai tenté mais je n’ai pas retenu du tout, en famille, vraiment pas pratique.

konmari10

Et ce n’est pas vraiment possible de faire un rangement KonMari avec le principe « on fait tout d’un coup » avec mes problèmes de santé. Il faut être en forme pour cela ! Le pire, c’est quand j’ai voulu refaire un tri de papiers, que j’ai tout mis par terre, et que je n’ai pas pu continuer parce que je me suis retrouvée au lit le dos bloqué…Tous les papiers étaient donc par terre, et cela ça a vraiment posé problème. Et pour mon moral quand j’étais malade, avoir tout ce bazar par terre…Je ne recommence jamais ça.  De même, j’ai un peu de mal à réussir à arriver jusqu’au rangement des objets, alors qu’il faut passer par la case livres et surtout la case papiers avant….

 

Je n’ai pas vraiment tout bien retenu de la méthode, et pour refaire il faudrait que je relise le livre (et j’ai la flemme de le relire). De ce côté là, tous les articles sur l’émission Netflix m’aide à me remettre les grandes lignes en mémoire. Alors que côté méthode Flylady, que j’utilise depuis un moment, on connaît très vite les grandes lignes par coeur.

J’arrive à plier à la KonMari mais cela ne m’est pas naturel, cela me demande un peu de temps de réflexion à chaque fois. Du coup, je reviens très vite à la méthode classique…

KonMari pense que sa méthode est contagieuse, qu’on ne doit pas l’imposer aux autres, mais que si on trie, les autres se mettront à le faire aussi. Cette contagion là n’a pas vraiment pris chez nous !

konmari9

Ce que je garde:

  • le pliage KonMari pour les valises: on a dû voyager souvent avec des voyages de cabine, et dans une valise, le pliage KonMari permet vraiment un gain de place extraordinaire. De ce côté là, je vous le recommande vraiment !
  • Ranger les mêmes objets aux mêmes endroits pour savoir exactement la quantité que l’on a: alors je me dis que ce doit être une évidence pour beaucoup de monde, mais pas du tout chez moi au départ, et c’est pourtant tellement utile. Cela permet de voir très vite ce que l’on a en double, par exemple. Et de ne pas racheter ce que l’on a déjà.
  • Garder ou choisir ce qui procure de la joie.
  • Dire merci aux objets, c’est quelque chose qui bloque dans notre culture, et chez moi aussi, mais j’essaie plus souvent de ressentir et d’exprimer de la reconnaissance pour ce que j’ai, y compris quand je décide de ne plus l’utiliser. Et c’est vrai que cela fait du bien.
  • Présenter l’intérieur de ses placards aussi d’une manière qui soit jolie. C’est vrai que c’est beaucoup plus plaisant.
  • Je range ma penderie selon l’ordre du plus lourd au plus léger, mais je ne vois pas trop si cela a vraiment changé quelque chose…
  • Jeter toutes les infos que l’on peut dorénavant trouver en quelques clics sur internet, donc pas besoin de s’encombrer avec ça.
  • J’ai en fait combiné la méthode Flylady que j’appliquais avant, et la méthode KonMari. La méthode Flylady, c’est plus faire par petits bouts, et c’est plus efficace pour le nettoyage, tandis que KonMari l’est plus pour le rangement. En revanche, ce qui est frustrant avec Flylady, c’est qu’il y a des endroits qui sont impeccables et d’autres qui restent toujours désordonnés (puisque l’on fait par petits bouts). Même si on est censé regarder plus ce que l’on a fait que ce qui reste à faire, cela finit par être frustrant. Mais je vous ai expliqué plus haut pourquoi tout faire d’un coup ne m’allait pas non plus…Donc, je découpe à la Flylady, puis je range selon l’ordre des catégories de KonMari (mais par zone): les vêtements, les livres, les papiers, les komono (objets), les biens sentimentaux. Cela me permet aussi de pouvoir passer plus vite toutes les catégories en revue. Cependant, j’ai eu besoin d’imprimer une liste plus détaillée pour le rangement et de la garder sous les yeux. Vous pouvez en trouver une ici chez Maman soeureine ou ici chez Maman s’organise C’est aussi plus détaillé dans le 2e livre de Marie Kondo, Ranger, l’étincelle du bonheur. (Mais si vous voulez le livre qui explique la méthode, c’est le premier, la magie du rangement, ce deuxième tome est vraiment plus un complément pratique).

Ce que je ne fais pas encore, et pourtant je trouve que c’est un bon conseil: vider son sac à main chaque soir.

konmari6

Je suis maintenant dans une maison que je dois vraiment désencombrer, mais avant de réutiliser la méthode KonMari, et pour pouvoir suivre malgré ma santé, j’ai décidé de faire cette fois plutôt un minsgame chaque mois. Le principe en est très simple, le 1e du mois, on jette 1 objet, le 2e 2, etc…jusqu’à la fin du mois, puis on recommence. Je pense réutiliser ensuite la méthode KonMari.

Et vous, si vous avez déjà utilisé cette méthode, quels sont les points que vous avez retenus ou ceux qui vous ont moins plu ?

Crédit photos: la Plume d’Isandre

 

 

 

Publicités

22 commentaires sur “Mon expérience de la méthode KonMari, et ce que j’en ai gardé (ou pas)

Ajouter un commentaire

    1. Pour le rangement de valises, c’est la technique de pliage de Marie Kondo pour tout, pas seulement pour les valises. Tu trouveras facilement des vidéos youtube pour voir comment faire. En gros, on range à la verticale au lieu de l’horizontale.

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai essayé de regarder la série Netflix et me suis franchement ennuyée.. je plie les tee shirt comme elle l’a montré, et envisage de faire le tri… mais alors lire son livre, je ne pense vraiment mais vraiment pas en avoir le courage ! Je préfère de loin relire ton article pour ne garder que la substantifique moelle de cette méthode ! 😛

    J'aime

    1. Je suis contente que mon article te soit utile, tu peux aussi trouver d’autres articles de blog qui te montreront un peu plus le plan de la méthode. Pour le livre, moi j’ai bien aimé le lire, mais je sais qu’il y a aussi beaucoup de personnes qui n’ont pas accroché par rapport au style.

      Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas réussi à finir le livre. Mais avec des résumés, j’ai puisé ce qui m’intéressait et j’ai adapté. Contourner les objets je le faisais déjà avant. Le pliage j’ai adapté à ma façon, pour le même résultat. Je me suis rendue compte que je n’avais absolument plus besoin de rien. Commencer le ménage avec tout à sa place c’est mieux. Par contre pour les livres, j’ai beaucoup plus de mal. Je donne ce qui est déjà dur. J’ai fait une table de chevet avec. Mais je ne jette pas, il ne faut pas pousser 😊

    J'aime

    1. Ah oui moi pareil je n’arrive pas à jeter ni des livres, ni des objets en bon état, même si je ne sais pas à qui les donner…c’est un point qui est souvent reproché à Marie Kondo. En revanche dès que je sais où je peux donner, ça s’en va 🙂 Tu as adapté comment le pliage ? Et que veux-tu dire par contourner les objets ?

      J'aime

      1. Le pliage, ça fini en saucisson, sans être froissé, mais je ne fais pas son pliage quasi militaire. Un truc simple pour que ça se roule simplement.
        Pour les objets, j’utilise un pichet pour ranger mes ustensiles, j’avais un rangement de tiroirs pour y mettre chaussette ou autre pas très pratique en réalité, du coup j’y ai mis des cactus. Les petits pots de fleurs d’ikea me servent pour mon maquillage. Et j’en passe. Sur Pinterest tu peux trouver pas mal d’idée.

        J'aime

      2. Ah oui ok pour les objets ! Je ne sais pas pourquoi, je pensais à autre chose. ça pourrait te faire une chouette idée d’article d’ailleurs, non ? Le pliage quasi militaire lol, oui tu m’as fait rire. Je vais aller faire un tour sur Pinterest, c’est une bonne idée ! Merci !

        J'aime

      3. Alors pour ça, j’ai chroniqué ce livre qui peut t’aiderhttps://isandreblog.com/2016/01/19/100-conseils-pratiques-pour-mieux-photographier-pierrick-bourgault-editions-dunod/

        J'aime

  3. Je devrais le lire, je suis très maniaque sur la propreté par contre je suis assez désorganisée et j’ai clairement de gros progrès à faire côté rangement (c’est la spécialité de mon conjoint ça :p ). Mon bureau est une pile de papiers “à classer” depuis des mois voire un an, et mon armoire à vêtements … disons qu’elle aurait bien besoin d’une meilleure logique de rangement ^^’

    Aimé par 1 personne

Répondre à Isandre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :