Questions de lecteurs: Julien, le bienfaiteur, Gilles Gérardin, éditions Eyrolles

Le roman Julien le bienfaiteur m’a été envoyé en service de presse par les éditions Eyrolles. Je réponds aux questions que vous m’avez suggérées pour réaliser mes chroniques, vous pouvez bien sûr en poser d’autres dans les commentaires.

Est-ce que la couverture m’inspire ? Est-ce qu’elle correspond au livre ?

La couverture fait plutôt sobre et il m’a fallu bien la regarder pour comprendre ce qu’elle représentait. Cela correspond un peu au livre, mais je ne suis pas une grande fan de cette couverture.

5 mots pour décrire ce livre ?

Déjanté, Humour noir, Cynisme, Vitriol, Comique

Dans quel univers le livre m’a t’il transportée ? Est-ce que c’est un univers qui me plaît ?

Le livre est écrit selon le point de vue de trois narrateurs: Julien, un gentil mari et père de famille mais sans grande envergure, qui se retrouve au chômage et ne sait plus faire face, Céline, son épouse et Guillaume, un….livreur de pizza orphelin qui a décidé de se choisir une famille d’adoption. L’intrigue se déroule à travers leurs pensées, et plus le livre avance, plus ça part en vrille….En effet, Julien après avoir pensé au suicide, se rend compte que s’il le maquille en accident, ce sera beaucoup plus lucratif pour sa famille grâce à son assurance vie (et qu’il deviendra ainsi leur bienfaiteur). Mais il ne s’attend pas à l’enthousiasme que sa mort annoncée va susciter ! Il ne sait pas non plus que le livreur de pizza a jeté son dévolu sur lui et sur son épouse pour devenir ses parents adoptifs, et qu’il surveille donc tous leurs faits et gestes pour trouver comment s’introduire dans leur famille. Le côté déjanté et provocateur, et la critique sociale derrière l’humour m’ont beaucoup plu. Il fallait oser !

Est-ce que l’intrigue est prenante ?

Complètement, on a vraiment envie de savoir comment cette histoire va finir, et si Julien va sauter le pas ou non, comment Guillaume va passer à l’action….Petit à petit, on découvre aussi les secrets des uns et des autres…

Est-ce que je me suis identifiée aux personnages ? Sont-ils attachants ?

Ils sont surtout très drôles. Je me suis identifiée un peu à Julien qui se noie sous les problèmes au début du livre, mais la suite devient de plus en plus loufoque..Certains personnages sont aussi très cyniques, mais à en devenir comiques. J’ai trouvé le personnage du livreur de pizza tout aussi effrayant qu’attachant.

Ai-je été surprise ?

Complètement ! Je me suis demandé à chaque page où l’auteur allait m’emmener….

Est-ce que c’est la suite d’un auteur que j’ai déjà aimé lire ?

Il s’agit du premier roman de Gilles Gérardin. Alors, je dirais que ça promet :-)…Cet auteur est également comédien et scénariste.

Est-ce que ce livre m’a aidée à grandir ?

Grâce aux exagérations des personnages et à l’humour, il m’a surtout permis de prendre un peu de recul sur mes propres problèmes, et de me rappeler qu’on peut rire de tout, y compris de la Grande Faucheuse.

Est-ce que c’est une lecture que je peux partager avec mes enfants, famille, amis ? A qui est-ce que ce livre peut plaire ?

Aux personnes qui aiment l’humour grinçant ou l’humour noir, et c’est un livre pour adultes. Si vous aimez les BD de Pierre Tombal, par exemple, je pense que ça peut vous plaire. Evitez quand même de l’offrir à votre conjoint !

Est-ce que le style d’écriture m’a plu ?

Oui, beaucoup !

Lire quelques lignes ? Un extrait ? Passages marquants ?

Vous pouvez lire les premières pages sur le site des éditions Eyrolles

Et voilà l’extrait que je vous ai choisi:

Céline

Il ne pourra plus se dérober, c’est une affaire entendue. Reste une question: quand ? Quand va-t’il se décider à passer de l’état solide à l’état gazeux ? Je crains qu’il attende le dernier moment. Il reste trois jours jusqu’à l’échéance qu’il a lui-même fixée. Il va vouloir profiter de la vie aussi longtemps que possible. C’est normal, mais c’est embêtant. Un accident survenant à quelques minutes seulement de l’expiration des garanties contractuelles, ça va attirer l’attention. Il y aura une enquête, des questions. On ne me laissera pas jouir de mon veuvage en paix.

 

 

 

2 commentaires sur “Questions de lecteurs: Julien, le bienfaiteur, Gilles Gérardin, éditions Eyrolles

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :