Introduction à Octobre Rose sur la Plume d’Isandre

J’ai regardé longtemps octobre rose avec méfiance et circonspection, et j’ai lu les témoignages d’autres malades qui en avaient un sentiment encore plus négatif…Déjà, pourquoi rose ? Pour moi, cela contribue à véhiculer cette fausse idée que seules les femmes sont atteintes par le cancer du sein (dans notre culture, cela reste une couleur très féminine). S’il y a effectivement une majorité de femmes, ce cancer s’attaque aussi aux hommes, il n’est pas spécifiquement féminin, et les hommes doivent en être informés.
Ensuite, et bien, le cancer, pour moi comme pour d’autres, c’est tout sauf rose. Ou alors c’est une rose avec ses épines (de très grosses épines, genre celles autour du château de Maléfique…bon je m’emporte…). Mais c’est vrai que je peux trouver du rose dans l’affection et le soutien que me montrent mes proches, et je peux essayer de remettre un peu/beaucoup de rose dans ma vie tant que je peux, et j’essaie tant que je peux d’ailleurs, tout le temps, (je voulais même une perruque rose pendant ma chimio…mon mari était pas trop d’accord..), mais le cancer, je le vois plutôt sombre et noir, en fait….

Mais bon, je comprends que l’on ait eu besoin d’une couleur marquante, et porteuse d’espoir, pour une campagne de communication. Que je trouvais aussi vraiment trop simpliste jusqu’à l’an dernier…Mais en 2018, j’ai vraiment lu des informations, des réflexions, des débats et cet octobre rose m’a soudain semblé beaucoup plus intéressant et m’a apporté beaucoup plus. Je vois déjà aussi des initiatives intéressantes passer cette année, même certaines sur Genève auxquelles j’espère pouvoir assister…

Cela m’a donné envie d’y participer un peu plus du coup aussi sur mon blog. Je vous avais déjà partagé mon poème pour mieux traverser une chimio , l’article invité de la blogueuse de Louloutediary sur Comment la chimio a changé sa vie , des initiatives comme le Prix Paroles de Patients et expliqué un peu ma situation personnelle dans mon bilan personnel de 2018 ou dans Revivre en 2015

Mais sinon, je préfère que mon blog soit plutôt un endroit où je peux oublier la maladie et continuer à profiter de mes passions. En cela, il m’aide énormément, et me redonne souvent le sourire. Pour moi, même si la guerre n’est pas gagnée, chaque moment de bonheur et même chaque instant où la maladie ne m’empêche pas de faire quelque chose, de profiter de ce que j’aime, de me rendre utile est une bataille gagnée sur le cancer, et la Plume d’Isandre m’en offre beaucoup de ces petites victoires, qui pour moi sont énormes. Bref, participer à Octobre rose n’est pas non plus si facile pour moi, c’est un peu regarder le monstre dans les yeux au lieu d’essayer de l’oublier un peu…

Mais on le sait, les épreuves ont nourri l’art et la création de tous temps, aussi j’ai souhaité aborder ce projet en me penchant plus sur la créativité des malades, ou pour soutenir les malades, qui est une source de vie et d’admiration. C’est mon domaine beaucoup plus que le médical, qui se révèle vraiment très complexe avec cette maladie.

Je vous propose de commencer en regardant cette très belle et courageuse flashmob contre le cancer (à regarder jusqu’au bout), réalisée par des lycéens d’un collège de l’Oise pour récolter des fonds pour une association de lutte contre le cancer.

Sur le blog, le rythme de publication va être plus espacé au mois d’octobre à cause de la panne de mon ordinateur (ma fille me sauve en me prêtant le sien pendant qu’elle est en cours), et on reviendra quand même bientôt à d’autres sujets, je vous rassure. J’aurais d’ailleurs sûrement besoin que cela redevienne plus léger.

Je remercie les personnes qui m’ont aidée et parfois soutenue dans la réalisation de ce projet de participer à Octobre Rose avec le blog, c’est à dire Edwige de Nualiv, Mathieu de la Rubrique de Tout et de rien , Christine de Seinplementromand(e)s, le blog Evasion par les mots, l’auteur Mélanie Lebihain , Yas Diasmin sur le groupe la blogo qui déchire

Pour en terminer avec le sujet de cet article, je vous propose d’écouter cette chronique de vie et cancer: parler de son cancer sur les réseaux sociaux qui m’a aussi encouragée dans cette démarche.

Et je vous relaye un appel auquel vous pouvez participer:

Seinplement romandes a prévu un calendrier virtuel sur le mois d’octobre et vous pouvez lui envoyer vos témoignages, voilà ce qu’elle demande:

Cette année je propose le thème « j’aurais aimé savoir … », soit en tant que patiente, proche de patiente ou en tant que soignant-e. Vous pouvez évidemment témoigner anonymement et ça serait génial d’avoir des témoignages masculins, de votre conjoint (ou de vos enfants plus grands) alors n’hésitez pas à solliciter vos proches! Je ferai en sorte d’accompagner chaque publication d’une image pour les rendre plus attrayantes, mais si vous ne voulez pas soumettre de photo je trouverai des photos neutres selon votre thème sur Internet.

Vous pouvez me soumettre vos textes, photos, etc. par message privé FB (la page de Seinplement romand(e)s se trouve ici ou par mail à christine@seinplement-romandes.ch. Merci d’avance pour votre précieuse collaboration et contribution qui aidera les autres !

Et une petite vidéo Youtube qui parle d’avoir le courage de s’exprimer, et un avant goût d’un prochain article d’Octobre Rose, qui va vous parler….de chansons.

https://www.youtube.com/watch?v=QUQsqBqxoR4

Un commentaire sur “Introduction à Octobre Rose sur la Plume d’Isandre

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :