Chronique en +/- :La relation entre les adultes et leurs parents, faire évoluer le lien tout au long de la vie, Sylvie Galland

J’ai un peu des plus et des moins pour cet ouvrage, du coup, j’ai décidé de vous faire ça en + et – cette fois. Si cela vous plaît, je reprendrai aussi parfois ce format, tout en gardant celui des chroniques en question. Mais les questions que vous m’avez posées s’adaptent moins à des essais ou des ouvrages pratiques.

+ C’est une excellente idée d’écrire un livre sur les relations entre les adultes et leurs parents.

+ A ma connaissance, il n’y a pas d’autre ouvrage sur le sujet, et à celle de l’auteur non plus visiblement. On trouve beaucoup de livres sur les relations jeunes enfants et parents, mais conseiller les parents sur les relations avec leurs enfants adultes, ça peut être nécessaire aussi.

+ Et cela joue dans les deux sens, cela parle de la relation des parents avec leurs enfants adultes, mais c’est aussi possible de le lire en tant qu’adulte par rapport à la relation avec les parents.

+ Un + un peu personnel, mes enfants sont justement soit des jeunes adultes, soit en passe de le devenir, je ne pouvais donc pas laisser passer cet ouvrage lorsqu’on me l’a proposé en service de presse pour les éditions de l’Homme.

+ Ce que j’ai préféré, c’est le passage à propos des familles, j’ai trouvé cela passionnant. L’auteur présente les familles comme quelque chose de vivant, en constante évolution, et j’ai beaucoup aimé son approche.

+ Le style de l’auteur est facile et plaisant à lire, on ne se perd pas dans du jargon psychologique. Donc, cela ne rebute pas pour le relire si on en a envie non plus. Il y a beaucoup de courts témoignages qui rendent le livre très vivant.

+ Sylvie Galland a d’ailleurs co-écrit deux autres ouvrages avec Jacques Salomé:

  • Si je m’écoutais, je m’entendrais, éditions de l’Homme
  • Les mémoires de l’oubli , éditions Albin Michel

et elle a beaucoup d’expérience: 40 ans dans l’éducation spécialisée, ancienne directrice du centre psychothérapeutique de l’Hôpital de l’enfance de Lausanne, formation de professionnels…

+ Il y a un chapitre sur la Communication Non Violente (CNV) c’est une bonne idée de mettre cela dans un livre qui concerne les familles, et si on ne connaît pas, cela permettra de voir si on souhaite approfondir. Si on connaît, ça reprend les bases rapidement, une petite révision toujours bonne à prendre.

Les « moins »:

– J’ai trouvé qu’il y avait des maladresses dans la construction de l’ouvrage:

– Cela commence par des parents abusifs, et je me dis que des personnes qui commencent à le lire peuvent penser que cela ne parle que de ce sujet. Cela a été mon cas, et j’ai été failli être un peu déçue, je pensais que le livre concernait tous les types de famille. Ce qui est effectivement le cas, on y passe ensuite rapidement. Mais je pense que cela aurait été mieux si ce chapitre avait été placé plus loin dans l’ouvrage.

– L’ensemble m’a semblé un peu décousu, il me semble que l’on passe parfois un peu du coq à l’âne, je ne sais pas si cela vient de moi, parce que le plan, dans la table des matières est bien construit. Le voilà dans les grandes lignes, il manque les sous parties.

  1. L’évolution des relations
  2. Les conditionnements
  3. Les blesssures
  4. La reconnaissance mutuelle
  5. Les changements inéluctables
  6. La transmission par les récits
  7. Devenir ses propres parents (il s’agit de la relation avec « son parent idéal »)

– Je trouve l’annexe sur les âges de la vie un peu étrange, il y a un mélange de mouvements divers, et certains qui me mettent un peu mal à l’aise. Ceci dit, l’auteur est Suisse, et je pense que ce sont des mouvements qui sont peut être plus courants pour la Suisse.

Dans l’ensemble, je trouve que la notice envoyée par le service de presse donne  bien l’esprit de l’ouvrage:

2 commentaires sur “Chronique en +/- :La relation entre les adultes et leurs parents, faire évoluer le lien tout au long de la vie, Sylvie Galland

Ajouter un commentaire

  1. En ces fêtes de Noël, où je rentre chez moi et trouve mes parents un peu envahissants, je trouve ce livre très intéressants. Je vais le mettre en favoris pour le commander plus tard et le recommander à mes parents car je trouve que plus le temps passe, plus il nous est difficile de nous comprendre car nous n’évoluons plus dans la même sphère. Merci pour cette découverte 🙂

    J'aime

Répondre à Isandre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :