Interview de la chanteuse Laetitia Ribeiro

Qui est Laetitia Ribeiro ? Pour moi, une chanteuse que j’ai eu la chance de rencontrer et d’écouter à Vienne, et qui a accepté de répondre à cette interview. J’ai découvert récemment le vidéo clip d’une de ses chansons, qui correspond tellement bien à l’esprit de la Plume d’Isandre que j’avais vraiment envie de vous en parler . Je vous propose de le visionner avant de lire le reste de l’interview, cela vous permettra de mieux comprendre certaines réponses et aussi pourquoi j’ai eu un coup de foudre pour cette chanson.
J’ai  aussi pensé qu’une belle chanson inspirante, cela pouvait faire du bien à tout le monde aux alentours de la Saint Valentin, que vous la fêtiez ou non. Pour moi, elle parle d’amour de la vie ! Vous pouvez l’écouter en cliquant sur ce lien:
  • Et voilà qui est Laetitia Ribeiro selon le communiqué de presse :

Française de papiers, européenne de langues, autodidacte musicienne. Chanson, jazz, world, rock, pop, pas de tiroir, pas d’étiquette pour Laetitia Ribeiro. Des cris de rage, d’amour, de douleur, des appels à l’action et à la mélancolie, n’importe où, n’importe comment, mais maintenant, tout de suite !
A-t-elle donc vingt ans cette quadragénaire ? Oui, non, qu’importe ! Hier, demain, quelle différence ? Amnésie, chansons autobiographiques pour mémoire, étoiles gravées dans la ligne des textes, optimisme du désespoir. Et puis les horreurs, l´absurdité du monde, mais allons la vie est belle !
C’est dans ce grand désordre poétique que l’autrice-compositrice-interprète dépose avec minutie ses mots, ses sons, sa voix. Elle bouscule, déride, interroge, dérange. De l’émotion à faire pleurer, oui, de rire, aussi. En tout cas ça te remue, comment rester indifférent ?
Elle t’emmène dans son bazar, dans ses histoires. Et ce sont aussi, au fond, les tiennes.

Mais ce qu’il y a, c’est que Laetitia Ribeiro est accompagnée sur scène, alors est-ce une chanteuse ou un trio ?

1. Laetitia Ribeiro, c’est un trio ? Qui le compose ? Comment vous êtes-vous rencontrés? Et comment avez-vous choisi le nom du trio ? Qui écrit les textes des chansons ? Et qui compose la musique ?

J´ai rencontré Florian Vass, guitariste et compositeur en 2011, pour mon premier album SCREAM aux influences rock et jazz. Comme cet album -majoritairement chanté en anglais- m´avait valu une sélection en finale de l´Austrian World Music Award, je devais me produire sur scène en formation complète : on m´a présenté des musiciens, parmi lesquels Florian Vass : nous nous sommes rapidement très bien entendus !

Dans les années qui ont suivi, nous avons travaillé ensemble à d´anciennes et de nouvelles chansons, en français essentiellement.

J´écris les textes et nous composons tous les deux. Mais le vrai guitariste, c´est lui ! Moi, j´apporte les mélodies et quand je compose à la guitare ou au piano, Florian fait souvent beaucoup évoluer la partition et la composition. C´est un véritable maître en la matière !

Karin Griesbacher apporte elle aussi son précieux grain de sel. Chanteuse, flûtiste et percussionniste, elle nous a rejoints un peu plus tard et fait désormais partie intégrante du groupe. Que ferais-je sans sa voix si complémentaire de la mienne ?

Quand nous jouons tous les trois, nous nous appelons Laetitia Ribeiro Trio !

Mais à l´avenir, nous serons parfois quatre sur scène ! Et dès le 30 avril 2020, Jovan Torbica, talentueux musicien serbe, viendra faire vibrer des cordes supplémentaires avec sa contrebasse, sa basse et sa bonne humeur contagieuse, sur la scène de l´Atelier Theater.

laetitiaribeiro3

2. Quelles sont les influences qui vous inspirent ?

Mes influences sont nombreuses. Les artistes qui m´ont beaucoup nourrie sont Jacques Higelin, Claude Nougaro, Renaud, Barbara, Anne Sylvestre, Georges Brassens, Francis Cabrel, Bernard Lavilliers, Serge Gainsbourg, Téléphone, Michel Berger, Camille, Antonio Carlos Jobim, P.J. Harvey, Pooka, Ben Harper, Jeff Buckley, Madonna, Ella Fitzerald, The Beatles, Mozart, Chopin, Rachmaninov, Ravi Shankar, Violent Femmes, Lhasa, Sophie Hunger, the DØ, Air, …

3. Où peut-on trouver votre album ?

Lors de nos concerts ! Mais aussi sous format digital chez iTunes, Amazon digital ou encore sur Spotify.

4. Comment s’est passée la réalisation de votre album ?

D´abord, il a fallu sélectionner les morceaux et ça n´est pas une mince affaire parce que chez moi, ça part dans tous les sens et mes chansons sont très éclectiques. Je les ai donc rassemblées derrière un fil conducteur : celui de l´eau et des voiles. Radeau, caravelle, navire aux voiles noires, océan, mer Méditerranée, Mont Saint-Michel, voilà l´équipage de cet opus intitulé … et des Voiles !

Pour la partie instrumentale, le trio s´est entouré de musiciens de renom qui ont adhéré au projet tels que Christian Einheller, le batteur de Rainhard Fendrich (un des rois de l´Autropop) et Erich Buchebner, le bassiste de STS (groupe autrichien tout aussi mythique en Autriche). Nous avons également travaillé avec Clemens Novak, comme pour le premier album. J´adore enregistrer avec ce pianiste et ingénieur du son qui a d´ailleurs aussi été le producteur de cet album.

Et pour le financement ? J´ai ululé… et plus de 160 personnes ont répondu à l´appel de financement participatif. C´est aussi grâce à eux que le projet a pu voir le jour !

5. Vous êtes à Vienne, en Autriche et vous chantez en français…Comment est-ce accueilli ? Quel est votre public ?

De plus en plus de non-francophones viennent et reviennent à notre spectacle. Quand nous jouons en Autriche ou en Allemagne, je présente les chansons en allemand, je raconte des histoires en donnant un éclairage particulier qui permet aux auditeurs de voyager dans les morceaux. Surtout, et bien que le texte soit un élément essentiel de nos chansons, je crois que les arrangements musicaux offrent assez de nuances et de variété pour aller au-delà du sens des mots et toucher le public.

6. Pensez-vous rester en Autriche, ou faire aussi une tournée en France (ou ailleurs) ?

Vienne est l´élue de mon cœur ! Mais en février je serai en Alsace, et en Bourgogne en juillet. Nous jouons aussi régulièrement dans la région berlinoise.

Le 30 avril 2020, Laetitia Ribeiro & Band jouera à l´Atelier Theater dans le 7è arrondissement de Vienne et le trio se produira le 4 juin au Spektakel, dans le 5è arrondissement, pour la semaine francophile.

7. Quels sont les projets du groupe ?

Enregistrer cet album était primordial. Nous avons maintenant une carte de visite qui nous permettra de tourner plus en Allemagne, en Suisse, en France et en Autriche.

Et puis nous composons encore et toujours. Je pense déjà aux prochains albums, la matière est là !

8. Où peut-on suivre votre actualité ?

En s´abonnant à la newsletter par exemple

https://gmail.us20.list-manage.com/subscribe?u=b53b724a2de3bdcc6b31f08f6&id=1d9b9aa935

ou en allant sur notre site

www.laetitia-ribeiro.com

sur Facebook

https://www.facebook.com/pagelaetitiaribeiro/

ou sur notre chaîne YouTube

Laetitia Ribeiro

9. Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Merci à la Plume d’Isandre

Crédits photos : Thomas Lieser.

laetitiaribeiro2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :